Lors de la Foire Marquette, samedi, on pourra voir différents artisans à l’œuvre, dont la luthière Catherine Marchand, qui plie du bois pour fabriquer ses guitares acoustiques.

Foire Marquette : fête du faire soi-même

Avec cette idée de convertir les citoyens en créateurs, la coopérative La Fabrique propose samedi la Foire Marquette, nouvelle mouture du Mini Maker Faire, qui a déjà connu deux éditions en 2016 et 2017.

« On a renommé la journée d’activités, qu’on oriente cette année vers l’artisanat, l’art, le savoir-faire, la professionnalisation du métier d’artiste », explique la coordonnatrice de l’événement, Arianne Arshinoff Foss

La formule, elle, reste essentiellement la même. Pendant une journée, la rue Marquette est fermée à la circulation et une vingtaine de participants animent les lieux, soit en présentant le fruit de leur travail créatif, soit en offrant des démonstrations dans l’un des ateliers de la coopérative.

« C’est une belle occasion de voir ce qu’on offre à la Fabrique, de réaliser aussi tout ce qu’on peut faire de ses propres mains. On espère donner envie aux gens de concrétiser eux-mêmes les idées qu’ils ont en tête. Ils peuvent faire des projets relativement simples, une table, par exemple. Mais ils peuvent aussi oser des créations plus complexes et audacieuses. Je pense à l’un de nos membres qui a conçu un pédalo l’été dernier », souligne Mme Arshinoff Foss.

Bijoux variés, créations en verre soufflé, meubles de marqueterie et pièces de céramique sont quelques-uns des objets faits main qu’on pourra se procurer sur place.

Diverses démonstrations sont également au menu de la journée. Par exemple? On pourra voir l’artiste-peintre Sophie Cartier faire la démonstration de sa technique d’art fluide tout autant qu’on pourra admirer la luthière Catherine Marchand plier du bois pour fabriquer ses guitares acoustiques.

Café de réparation et festif barbecue

Pour bonifier le volet vert de l’événement, un Café de réparation sera aussi orchestré par l’Université de Sherbrooke et le Cégep de Sherbrooke lors de la Foire. Celui-ci permettra aux gens de donner un coup de neuf aux vélos, vêtements, appareils électroniques et petits électros dont ils souhaitent prolonger la vie utile.

Côté ambiance, on promet que ce sera festif. Le Mixbus Studio, un autobus scolaire converti en « party-bus », sera stationné sur place pour animer les lieux. Pour ajouter de la saveur à la fête du (presque) tout faire soi-même, il y aura aussi à manger grâce au Gab Grill de Gabriel Richard, qui a fabriqué son propre barbecue à l’atelier d’usinage de La Fabrique.

« On aura des options végés et d’autres à la viande », précise Arianne.

Kombucha local, café du Cortado Mobile et bières du Siboire seront offerts pour épancher la soif des visiteurs, qui pourront aller jeter un œil aux installations de La Fabrique.

Ébénisterie, soudure, poterie, usinage, électronique, sérigraphie et gravure sont quelques champs créatifs et techniques qu’on peut y explorer. Quelque 850 citoyens sont devenus membres de la coopérative depuis sa mise sur pied, en 2015. Certains ateliers sont ouverts sous supervision seulement, parce qu’il faut une nécessaire formation avant de manipuler certains outils.

« En incitant les gens à faire les choses eux-mêmes, on les amène à repenser leur consommation et leur rapport aux objets. Réparer, créer, inventer, tout est possible. Et ce qui est formidable avec un concept comme La Fabrique, c’est qu’il y a un partage d’expertise et de savoir », résume Arianne.

Vous voulez y aller?

Foire Marquette
Samedi 5 octobre, de 10 h à 17 h
À La Fabrique, 400, rue Marquette
Détails sur la page Facebook de l’événement