Malika Bajjaje, directrice générale du Festival des traditions du monde de Sherbrooke vise une expérience immersive pour l’événement, qui se tiendra du 8 au 12 août au parc Quintal.

Festival des traditions du monde célèbre les différences

Les différences seront à l’honneur au Festival des traditions du monde de Sherbrooke (FTMS), qui a déjà commencé à prendre forme au parc Quintal. Parsemée d’improbables découvertes, la 21e édition de l’événement promet d’ébranler ses visiteurs avec un tour du monde en cinq jours seulement.

« Une immersion complète », voilà ce que promet aux festivaliers Malika Bajjaje, directrice générale de cet événement qui œuvre depuis 1998 à l’harmonisation des relations interethniques par la promotion et le partage de créations traditionnelles internationales.

Prenant vie du 8 au 12 août, l’expérience de partage du FTMS en est une musicale, mais aussi gustative et réflexive. Si 150 spectacles y seront présentés, 70 exposants et 17 restaurateurs seront aussi installés dans ce véritable « village du monde ».  

« L’été, Sherbrooke est animé par différentes manifestations culturelles, et on peut dire que le tout culmine avec le Festival des traditions du monde », a lancé Paul Gingues à la conférence de presse soulignant l’approche du festival.

« Si cet événement nous donne l’occasion d’assister à des manifestations culturelles de grande qualité, a-t-il poursuivi, il nous donne également la chance de nous ouvrir sur le monde, d’échanger avec lui, d’apprendre de nos différences et de nous en inspirer. »

Soirées thématiques

Des soirées thématiques, comme la Soirée Country (jeudi) le 5 à 7 de la Saint-Patrick (vendredi), Viva l’Italia, avec Marco Calliari (vendredi) et la Fiesta caliente (samedi) sont entre autres au programme musical.

Le FTMS se démarque également par une offre d’activités uniques en leur genre. On songera à la Course en Kilt (samedi), à l’atelier de fabrication de lanternes (de mercredi à samedi), au cours de Swing Sherbrooke (vendredi) et à l’atelier d’initiation à la respiration circulaire et didgeridoo (jeudi) pour briser la routine.

Côté introspection, les curieux s’intéresseront à l’exposition photo Sourire d’Afghanistan, au slam exclusif de David Goudreault (mercredi) et à la conférence-entrevue De réfugié Afghan à citoyen québécois (dimanche).  

Les passeports pour l’entièreté du festival sont actuellement en prévente au coût de 10 $, et ce, jusqu’au 31 juillet. Les entrées journalières s’élèveront à 7 $.

Tous les détails et l’ensemble de la programmation se retrouvent au ftms.com.

La STS est du voyage

La Société de transport de Sherbrooke encourage les festivaliers à utiliser le transport en commun pour se rendre sur le site du festival. L’organisme appliquera une tarification de 1 $ par voyage sur l’ensemble de son réseau, de 16 h à sa fermeture du mercredi 8 août au vendredi 10 août, ainsi que toute la journée les samedi et dimanche 11 et 12 août.