Étienne Beaulieu
Étienne Beaulieu

Étienne Beaulieu remporte la bourse Charles-Gagnon

L’essayiste sherbrookois Étienne Beaulieu est le second lauréat de la bourse Charles-Gagnon. Cette bourse, dotée d’un montant de 3000 $ offert par la Fondation Lire pour réussir, est remise une fois l’an à un écrivain ou une écrivaine du Québec pour un projet d’écriture en cours d’achèvement.

Le jury a choisi le projet d’essai littéraire d’Étienne Beaulieu, Terre et mémoire emmêlées, parmi 17 candidatures. Il a été impressionné par l’ampleur et l’ambition du projet soumis par Étienne Beaulieu, sur un sujet original : une « archéologie de l’imaginaire du territoire au Québec ». 

En s’inspirant autant de la peinture, du cinéma que de la littérature québécoises, l’auteur traversera plusieurs siècles d’histoire, des Premières Nations au Québec moderne en passant par les missionnaires et les explorateurs, la Nouvelle-France coloniale et la Survivance, le tout dans la tradition québécoise de l’essai littéraire.

Écrivain, professeur et éditeur, Étienne Beaulieu dirige les éditions Nota bene, enseigne la littérature au Cégep de Drummondville et dirige la programmation des Correspondances d’Eastman. Il a fait paraître plusieurs ouvrages en France et au Québec. En 2019, il est reparti avec deux honneurs d’envergure grâce à son essai La pomme et l’étoile : le prix Alphonse-Desjardins (2000 $) de l’Association des auteures et auteurs de l’Estrie et celui de l’Œuvre de l’année en Estrie (10 000 $), décerné par le Conseil des arts et lettres du Québec. En 2014, il devenait lauréat du Grand Prix du livre de la Ville de Sherbrooke et du prix Alfred-DesRochers grâce à Trop de lumière pour Samuel Gaska.

Mention spéciale

Deux genres littéraires sont admissibles pour la bourse Charles-Gagnon : l’essai ainsi que l’ouvrage à caractère historique (monographie, biographie, etc.). Le jury de la bourse Charles-Gagnon 2020 était formé de l’écrivaine Danielle Dussault (présidente du jury) et des essayistes Valérie Harvey et Gilles Pellerin. Une mention spéciale a été décernée à l’écrivaine Marie-Paule Grimaldi pour sa candidature, un projet de biographie de Jean Grimaldi (dit « le Papa des artistes ») fort prometteur.

En janvier 2019, la Fondation Lire pour réussir a reçu un don de 30 000 $ de la part de la Fondation Charles-Gagnon. Ce don avait pour objectif de mettre sur pied un concours littéraire annuel qui sera couronné par la remise de la bourse Charles-Gagnon. La Fondation Lire pour réussir a mandaté l’Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ) pour organiser, en son nom, ce concours. La première lauréate de la bourse Charles-Gagnon, en 2019, était l’écrivaine Nassira Belloula.