Mathieu Groulx est de la formation New World Men, groupe hommage à Rush. Le musicien considère Neil Peart, comme l’un des meilleurs batteurs de la planète.

En hommage à Neil Peart

Les amateurs de musique progressive sont souvent des fans du groupe Rush. Combien ont appris avec tristesse la retraite du batteur émérite Neil Peart?

Mathieu Groulx est du lot. C’est lui qui joue des baguettes au sein de la formation New World Men, groupe hommage à Rush. Le musicien est à même de comprendre toute la complexité du jeu de Peart, décrit comme l’un des meilleurs batteurs de la planète.

« C’était inévitable que Neil Peart allait se retirer un jour, lance-t-il à La Tribune. C’est un mortel comme les autres. »

« S’il n’était pas certain de jouer 100 pour cent de la pièce, il ne la jouait pas du tout. C’était un grand perfectionniste depuis toujours. Il a préféré se retirer avant de décliner. » Le spectacle présenté au Centre Bell en juin 2015, dans le cadre de la tournée du 40e anniversaire du groupe canadien, était probablement le dernier de Rush au Québec. L’avenir des deux autres membres, Alex Lifeson et Geddy Lee, demeure incertain. Ils ont aussi atteint cette année l’âge de la retraite. Vont-ils poursuivre avec un nouveau batteur? Lancer une nouvelle formation?

Neil Ellwood Peart est né en 1952 à Hamilton, en Ontario. Il a aussi été le principal parolier du groupe de rock progressif. Peart a rejoint Rush en 1974, en remplacement de John Rutsey. La formation a produit une trentaine d’albums.

Mathieu Groulx a toujours admiré les prouesses de Neil Peart. Jeune, il a cherché à reproduire ses rythmes effrénés et imprévisibles. « J’ai eu des parents qui me laissaient jouer de la batterie… Nous vivions dans un immeuble à logements », se souvient-il.

« Au début, je me disais que je ne serais jamais capable de reproduire ce que Peart faisait. À force de pratique et de pratique, j’ai réussi. Je peux dire que Rush a été le fondement de mon adolescence. »

Groulx a toujours admiré Neil Peart pour sa créativité. Il a influencé nombre d’autres batteurs dans le monde. « Il a aussi été un parolier extraordinaire. »

L’objectif de New World Men est de recréer en spectacle le son studio de Rush. Avec François Larouche et Marc Girard, Mathieu Groulx sera au Granada vendredi soir.

Batterie à temps plein

New World Men concentre ses efforts pour atteindre la perfection sonore des pièces de Rush. En plus de jouer de la batterie, ce que l’on peut qualifier de travail à temps plein, Groulx chante avec le timbre de voix de Lee. La charge est lourde.

« Encore une fois, c’est une question de pratique, explique-t-il. Je suis rendu habitué. J’ai travaillé le vocal et les percussions séparément. »  

« Durant le spectacle, il ne faut pas trop penser quand on joue. Il faut laisser ça aller. Ça vient tout seul. J’ai aussi appris à gérer mon énergie. C’est important de ne pas tout dépenser en même temps. »

Les gars de New World Men ne touchent pas à tous les albums de Rush. On se concentre sur les pièces les plus populaires du groupe, explique Mathieu Groulx.

Les spectateurs du Granada auront sans doute droit à Spirit of Radio, Distant Early Warning, Subdivisions, Tom Sawyer et évidemment New World Men. Autant de pièces entendues des milliers de fois sur les tourne-disques! Avec une recherche minutieuse et une reproduction la plus fidèle possible, les amateurs de Rush seront comblés, ajoute Mathieu Groulx.

« Nous avons toujours eu un souci du détail », souligne-t-il.

« Au début, les gens écoutent, ils sont attentifs à ce que nous jouons. C’est le party sur la scène Plus le spectacle avance, plus le party se transporte dans la salle. Les bras dans les airs. Nous avons les meilleurs fans. »

Et si on demandait un jour à Mathieu Groulx de remplacer Peart au sein de Rush? « C’est quelque chose que je pourrais difficilement refuser… »

Vous voulez y aller?

New World Men

Vendredi, 28 septembre, 20 h au Théâtre Granada

Entrée : 28,50 $