Céline Dion est apparue en coton ouaté avec les gars de Bleu Jeans Bleu lors de son spectacle à Montréal mercredi soir.

En coton ouaté avec Céline, moment épique pour Bleu Jeans Bleu

Les musiciens de Bleu Jeans Bleu savaient depuis deux semaines qu’ils allaient partager la scène du Centre Bell avec Céline Dion, mais ils n’en ont parlé à personne, pas même aux membres de leur famille.

« C’était top secret. À part nos blondes, personne n’était au courant qu’on allait faire ça », raconte le Sherbrookois Mathieu Lafontaine, alias Claude Cobra, au lendemain de la prestation qui a créé la surprise. 

À LIRE AUSSI: L’ex-député Amir Khadir invite Céline Dion à ne pas chanter en Israël

Pour clore son dernier spectacle montréalais, la diva a interprété Coton ouaté avec le quatuor sacré groupe de l’année au dernier Gala de l’ADISQ. En coton ouaté, évidemment. Mais avec des talons hauts, quand même. 

« C’était la dernière chanson du show, tout juste avant le rappel et la toune du Titanic, raconte Mathieu. C’était vraiment épique! Premièrement, c’était archiplein, alors vous pouvez imaginer la foule qu’il y avait devant nous. Les premières notes ont retenti, Céline a enfilé son chandail et quand les gens ont réalisé que c’était notre chanson qu’elle allait interpréter, c’est comme si le Centre Bell allait exploser. La réaction a été vraiment forte. Il nous restait trois minutes pour vivre ce moment-là. »

Un moment d’exception, pendant lequel 1000 chandails à l’effigie de Bleu Jeans Bleu et de Céline Dion ont été lancés dans la foule.   

« On a chanté ensemble, Céline et moi. Notre présence n’était pas accessoire, c’était un vrai duo. Elle a été formidable et très accueillante avec nous. Sincèrement, tout a été extrêmement amical et familier, c’était vraiment l’fun. »


« On se demandait vraiment c’était quoi! »
Claude Cobra

C’est l’équipe de gérance de la chanteuse qui a donné un coup de fil au groupe il y a 15 jours en mentionnant qu’elle avait « quelque chose à proposer ». 

« On se demandait vraiment c’était quoi! Pour nous, c’est d’autant plus flatteur que la demande est venue d’elle. Je ne sais pas comment l’idée a fait son chemin, mais on m’a dit que les musiciens de Céline avaient l’habitude de chanter notre refrain. Céline le fredonnait aussi. Ils se sont dit qu’ils pouvaient peut-être organiser quelque chose », mentionne le chanteur, qui se pince encore un peu lorsqu’il regarde le chemin parcouru au cours des derniers mois et les salles pleines qui l’attendent pendant la prochaine année. 

« Quand on a démarré le groupe, on faisait des jokes en parlant de la fois où on irait à Tout le monde en parle et de la fois où on irait chercher notre Félix à l’ADISQ, des trucs comme ça. On n’y croyait pas, bien sûr, mais tout est arrivé! J’avoue que chanter avec Céline Dion, ça fait partie d’une classe à part. Ce n’est même pas quelque chose qu’on aurait pu imaginer tellement ça semblait improbable et hors de notre portée. »