Édith Butler au Mondial des cultures

Édith Butler attire la foule au Mondial

Il y a longtemps qu'on n'avait vu tel engouement pour un spectacle au Mondial des cultures. Pour l'ensemble de ses 50 années de carrière, mais surtout pour le dynamisme de sa présence scénique, c'est par milliers qu'ils se sont entassés vendredi à la grande place du parc Woodyatt de Drummondville afin d'assister à la prestation d'Édith Butler et de ses invités.
«Il y a déjà eu des buzz du genre, comme quand Roch Voisine est venu au Mondial, mais là ça va au-delà des amateurs présents à Drummondville. La télévision du Nouveau-Brunswick était sur place pour faire un topo et Édith Butler elle-même était fort enjouée à l'idée de faire ce spectacle pour ses 50 ans de carrière», raconte le directeur général du Mondial, Charles Guillemette.
Cette prestation de la grande dame de Paquetteville devant une grande place bondée est en quelque sorte venue conclure une première semaine de Mondial couronnée de succès. Si la pluie est venue perturber la cérémonie d'ouverture et le défilé de mardi, la foule a été éblouie par les différentes troupes de danse ainsi que par le concert de la porte-parole Florence K.
«La présence du Brésil revêtait une connotation particulière en lien avec la tenue du Mondial de soccer et les danseurs de Taïwan sont tellement beaux à voir aller. L'Inde nous a fait une belle surprise, confirmant sa présence quelques jours seulement avant l'événement. Nous sommes gâtés encore une fois», ajoute M. Guillemette.
Week-end prometteur
Se basant sur les succès de la dernière semaine, le directeur général se fait particulièrement optimiste en ce qui a trait aux deux derniers jours de Mondial. Parmi ses coups de coeur, il y a la troupe 360 mouvements par minute qui sera sur la scène de la grande place en prélude au cabaret nuit et magie.
«C'est un spectacle vraiment hot qui s'adresse à une clientèle un peu plus jeune. Notre laissez-passer pour les adolescents a été particulièrement populaire cette année. On se doit de rajeunir constamment notre clientèle», affirme M. Guillemette.
Mis en scène par Martin Côté de Mackinaw, le cabaret nuit et magie mettra en vedette les ensembles du Brésil, de la Croatie, de Taïwan, du Mexique ainsi que du Canada. Pendant deux heures et par le biais de danses et de vidéos, le spectacle emportera le public au coeur du patrimoine de chacun des pays représentés. Des légendes aztèques aux légendes du hockey, en passant par le mariage croate, le spectacle promet de faire vivre l'expérience dans la diversité.
Le Mondial se terminera dimanche avec la présentation du traditionnel gala de fermeture, une activité forte en émotions et en couleurs où on remettra le prix du public à la troupe qui a le plus impressionné.
«Il s'agit d'une dernière occasion de voir l'ensemble des danseurs à l'oeuvre. C'est aussi une occasion pour les troupes de faire leurs adieux. Plusieurs quittent Drummondville dans les heures qui suivent», conclut Charles Guillemette.