Kristelle Holliday lors de la présentation du projet Quatre-Quarts hier au Centre des arts de la scène Jean-Besré.

Du théâtre inspiré par le centre-ville

Vous avez des souvenirs ou des choses à raconter sur le passé ou le présent du centre-ville de Sherbrooke? Le projet Quatre-Quarts, du Théâtre des petites lanternes, n’attend que de récolter les anecdotes des habitants, travailleurs, visiteurs et amoureux du cœur urbain sherbrookois.

Voici donc une nouvelle initiative s’ajoutant à celles déjà existantes pour mieux faire découvrir le centre-ville de Sherbrooke au grand public, comme le font déjà le Circuit des murales, Traces et souvenances et Rivières de lumières, cette dernière activité étant également une réalisation du TPL. À la différence que Quatre-Quarts est un projet qui s’étendra sur trois ans et qui connaîtra son réel aboutissement en 2020 seulement, avec une promenade théâtrale qui déambulera aux quatre coins du centre-ville de Sherbrooke. Entre-temps, il y aura les promenades-jasettes du Centro en 2018 et quatre grandes fêtes de quartier en 2019.

Ce nouveau projet est dans la lignée directe de la philosophie des Petites Lanternes, qui s’inspirent de la vie des communautés pour créer leurs œuvres théâtrales, œuvres qui retournent ensuite vers ces mêmes communautés inspiratrices. Sauf que, cette fois-ci, ce désir d’ancrage dans le milieu était partagé par trois autres organismes culturels de Sherbrooke, soit la compagnie de cirque Labokracboom, la Maison des arts de la parole et la Société d’histoire de Sherbrooke, rapporte Kristelle Holliday, directrice générale du TPL et directrice artistique du projet.

Microquartiers

« Avec Angèle Séguin [codirectrice artistique du TPL] et nos complices de Labokracboom, nous avons commencé à explorer la façon de pousser plus loin cette notion de théâtre-paysage sur laquelle nous avons travaillé ensemble depuis trois ans : comment approfondir le concept, développer la vision artistique, s’inspirer de nos citoyens et, surtout, comment le faire dans notre propre cour arrière, au centre-ville? » résume-t-elle.

« Quatre-Quarts est donc une expérience théâtrale interactive et immersive, qui nous permettra de découvrir les visages et anecdotes du passé et du présent du centre-ville, mais aussi d’imaginer le futur de quatre microquartiers de Sherbrooke, nommés à notre manière. »

D’où le nom de Quatre-Quarts. Les microquartiers sont celui des Musées (l’est de la rue Frontenac, de l’autre côté de la rivière Magog), celui de la Cathédrale (rue Wellington Nord et plateau Marquette), le Quartier de la Création (le désormais nouveau Well Sud) et le Quartier Alexandre (quadrilatère entre les rues King Ouest, Belvédère Sud, Galt Ouest et Alexandre).

En trois ans, le projet passera donc par plusieurs phases de recherche, création et animation publique. La première, celle des promenades-jasettes du Centro qui s’amorceront le 15 juillet, se déroulera dans chacun des quatre quartiers et sera animée par différents intervenants (une danseuse, une dramaturge, une conteuse, un historien...), tous issus des quatre organismes culturels engagés dans l’aventure.

« Chaque promenade sera donc unique dans son approche », souligne Kristelle Holliday.

Il suffira pour les citoyens de s’inscrire à partir de la mi-juillet. Des ateliers-rencontres auront aussi lieu à l’automne. C’est dans ces promenades et rencontres, ainsi que dans les fêtes de quartier de 2019, que les organisateurs espèrent trouver l’inspiration pour créer leurs personnages pour l’été 2020.

Du gâteau

« Mais il y a déjà quelque chose de transformateur dans le fait d’habiter un lieu et de se placer comme artiste en résidence dans notre cité, souligne Kristelle Holliday. On se donne la possibilité de rencontrer des gens qu’on n’aurait jamais connus avant, d’entendre des histoires extraordinaires, de faire des liens qui durent au-delà de la durée du projet, de s’enrichir mutuellement, parce que ça alimente notre imaginaire. Il nous reste encore tellement de choses à apprendre sur notre centre-ville. »

Qui dit « quatre-quarts » dit évidemment « gâteau ». Les participants aux promenades-jasettes, lesquelles dureront de 90 à 120 minutes et regrouperont de une à quatre personnes, pourront goûter à une des quatre pâtisseries réalisées pour la circonstance par autant de tables et boulangeries du centre-ville. Celles-ci sont La Mie de la couronne, Les Vraies Richesses, le restaurant Lupa et le salon de thé La Folle Théière.

Chaque commerce vendra aussi son propre gâteau au grand public (celui du restaurant Lupa sera offert par le bistro Kàapeh).

Financé par la Ville de Sherbrooke et le ministère de la Culture et des Communications du Québec, Quatre-Quarts bénéficie d’un budget de 20 000 $ pour sa première année.