Ça va rocker sous le ciel étoilé de La Patrie samedi alors que se tiendra la cinquième édition du Rock’n’Blues. La journée remplie de performances musicales sera couronnée par le spectacle de Breen Leboeuf et de son groupe, BSSR.

Du rock, du blues... et une école de musique!

La cinquième édition du Festival Rock’n’Blues de La Patrie aura lieu samedi. La programmation inclut un « battle of the bands » endiablé ainsi que la présence du groupe BSSR de Breen Leboeuf au zénith de la soirée.

Fort de ses cinq ans d’existence, le rendez-vous estival a pris du coffre. Il rassemble cette année huit groupes différents qui se produiront beau temps mauvais temps sur l’une des belles scènes extérieures que compte l’Estrie, soit celle de l’abri-bois, en bordure du terrain de baseball, sur la rue Chapleau. L’événement musical servira encore une fois à recueillir des fonds pour les enfants de La Patrie et sa région.

« On le constate chaque année, les rockeurs ont vraiment le cœur sur la main et ils sont toujours prêts à répondre à l’appel pour venir en aide aux enfants. Les groupes seront donc en ville vendredi soir pour faire un jam-session à l’hôtel de La Patrie pour amasser des fonds pour notre cause de cette année. Au fil des ans, on a amassé environ 12 000 $ qu’on a donné à différentes causes à La Patrie. Après avoir remis des sous à des CPE et des écoles par le passé, on veut ouvrir une école de musique pour les jeunes avec l’argent récolté cette année », annonce fièrement l’organisateur du festival, Charles Gaudreau, qui a sa communauté à cœur. 

« L’école qu’on souhaite créer permettra d’offrir des cours de musique aux jeunes de la Patrie et des environs, poursuit-il. J’ai moi-même fait de la musique, je suis convaincu des bienfaits qu’elle peut apporter aux enfants. C’est une activité créative qui a un impact positif et qui leur permet de faire autre chose que de passer du temps devant un écran, par exemple. »

Des spectacles pluriels

Les activités de samedi commenceront à 14 h avec une compétition entre trois groupes, dont Blues Jar et Gem and Lion, formation qui a gagné le concours du Parvis plus tôt cette année. 

« Il y aura quatre juges sur place pour déterminer le gagnant. Les spectateurs ont leur mot à dire eux aussi, on va leur demander de voter pour leur groupe préféré. C’est une belle façon de créer une interaction entre la foule et les musiciens », affirme l’organisateur. 

Le groupe Greenwoods & the Grass se produira ensuit à 17 h, avant de céder la place au groupe Passe moé la puck, qui rend hommage aux Colocs, à 19 h. À 21 h, ce sera au tour des têtes d’affiche de s’amener sur la scène de l’abri-bois, soit Breen Leboeuf et son groupe BSSR composé de Rej E Lachance, Bob Saint-Laurent et Jeff Smallwood. Pour clore la soirée, le Triple Threat Blues Band fera danser la foule de 23 h jusqu’au petit matin avec un spectacle hommage à Janis Joplin. 

Les billets sont vendus au coût de 20 $. Les festivaliers sont invités à camper gratuitement sur un terrain adjacent au site et le tirage d’une guitare Godin aura lieu. 

« Nous ne nous sommes pas fixé d’objectif précis, mais l’an dernier, on a accueilli entre 400 et 500 festivaliers », remarque M. Gaudreau.