David Goudreault

Double réimpression pour Goudreault

Les choses vont bien pour David Goudreault. Quelques semaines après le lancement, cet automne, de Premiers soins, son premier recueil de poèmes, les 500 copies avaient déjà trouvé preneurs. Le livre a donc vite été renvoyé sous presse pour réimpression. Une rareté dans l'univers de la poésie.
« Ça me fait très plaisir. J'étais connu sur la scène de l'oralité, mais c'était un risque de passer à la poésie écrite, de m'exposer à ce regard plus littéraire. J'ai eu de bonnes critiques. Voir que le public suit aussi, qu'il achète mes livres, ça me fait vraiment plaisir », exprime le slameur sherbrookois, qui a reçu nombre de commentaires positifs.
« On m'a dit de belles choses qui m'ont fait grand plaisir. L'une d'elles m'a beaucoup touché. Un jeune poète slameur qui a un handicap m'a raconté qu'il s'était reconnu dans certains de mes poèmes et que ça lui donnait de l'espoir. Ça, pour moi, c'était le crémage et la cerise qui s'ajoutaient au reste.»
Texte complet dans La Tribune de mercredi.