Les gars de Simple Plan seront en vedette lors de la 12e édition du Festival de la poutine de Drummondville, en août prochain.

Deux scènes au Festival de la poutine

Les spectateurs du Festival de la poutine pourront doubler leur plaisir cette année, lors de la 12e édition de l’événement de Drummondville.

C’est sous le signe de la nouveauté qu’il se déroulera les 22,23 et 24 août sur le site du Centre Marcel-Dionne de Drummondville. Afin d’offrir une programmation encore plus étoffée et variée, le comité organisateur ajoute une deuxième scène sur le même site.

Deux scènes et six spectacles par soir au lieu de quatre, fait remarquer Simon Proulx, chanteur du groupe bien connu des Trois Accords.

« Cet ajout nous permettra d’accueillir un public encore plus diversifié puisque nous faisons appel à un plus large éventail d’artistes. Nous pouvons dire avec fierté que nous avons ainsi une des plus belles programmations des festivals au Québec et, bien sûr, les meilleurs poutiniers! » souligne le directeur général.

« Il y a longtemps que nous y pensions. Chaque année, nous cherchons des manières d’améliorer notre festival. Nous voulions le faire un jour et cette année ça fonctionne. »

Les soirées du Festival se tiennent souvent à guichets fermés, ajoute-t-on. Les festivaliers en auront plein la vue avec des découvertes ainsi que de grands noms sur la scène Loto-Québec et la scène Hydro-Québec. Des spectacles parfois en alternance et parfois simultanément.

« La nouvelle scène sera installée à l’entrée du site. L’autre sera à l’autre bout, ce qui fait que les spectateurs ne devraient pas trop entendre ce qui va se passer sur l’autre scène », mentionne Simon Proulx.

La soirée d’ouverture du jeudi sera l’occasion de voir d’abord, sur la grande scène, l’auteur-compositeur-interprète Jérôme 50 qui séduit avec un spectacle théâtral. L’un des chefs de file du rap québécois, Koriass, foulera ensuite les planches. En clôture, ce sera le retour de Bernard Adamus, un des favoris des festivaliers. 

Sur la scène Hydro-Québec, place au buzz Les Louanges avec Vincent Roberge et un chillwave teinté de R&B et de hip-hop, juste avant le duo féminin pop-électro Milk & Bone.

Le vendredi, sur la scène Loto-Québec, le groupe Clay and Friends, réputé pour son improvisation musicale et ses influences très variées, fera vibrer la foule. Ensuite, le rock de Galaxie sera un véritable défoulement collectif. Le groupe montréalais de renommée internationale Simple Plan, qui a vendu une dizaine de millions d’albums en 15 ans, fera une première apparition au Festival de la poutine en fin de soirée. 

Sur l’autre scène, ce sera l’occasion de se laisser transporter par la pop électro de Fanny Bloom et de découvrir la figure montante du rap québécois FouKi. 

Le samedi sera tout simplement déjanté. Sur la scène principale, les rythmes dansants de Choses Sauvages seront d’abord à l’honneur. Tous seront heureux de retrouver de nouveau Cœur de Pirate au festival. 

Le rappeur Loud, qui vient de remporter le Juno de l’album francophone de l’année, terminera cette 12e édition. Sur la scène Hydro-Québec, le public pourra revoir l’unique Lydia Képinski, qui avait charmé le public en tant que gagnante des Francouvertes en 2017. L’excentrique groupe Québec Redneck Bluegrass Project offrira, de son côté, une prestation haute en couleur teintée de bluegrass, folk, punk et trad.

Comme le veut désormais la tradition, les récipiendaires des prix Trois Accords pour le secondaire et le cégep joueront en ouverture le jeudi et le vendredi. L’artiste gagnant des Francouvertes 2019 offrira également une prestation le samedi.

Un atelier culinaire de Bob le Chef

On n’oublie évidemment pas la fameuse poutine. Le Festival s’associe cette année à Bob le Chef en tant que chef invité. À la suite du succès de l’atelier culinaire du Cuisinier Rebelle en 2018, la formule sera de retour. L’activité sera offerte par Bob le Chef le 24 août à 17 h. 

Du côté des poutiniers, qui remportera cette année la Fourchette d’Or? Les pros du mix frites, fromage et sauce rivalisent d’originalité pour gagner le plus prestigieux prix au Québec récompensant la meilleure poutine! Le gagnant de l’an passé, Le Gras Dur de Montréal, affrontera neuf autres restaurateurs. Les festivaliers auront le dernier mot!

« L’atelier culinaire permet au participant d’échanger avec le cuisinier invité, pas juste de le voir cuisiner la poutine », note Simon Proulx. 

Ça a bien fonctionné l’an dernier. C’est comme assister à une émission de cuisine en direct. »

Simon Proulx convient que la poutine n’est pas un mets santé et que l’organisation a dû essuyer des critiques au fil des ans. Mais il plaide que les gens ont pu se réapproprier ce plat, alors que des chefs connus proposent de la réinventer.

Le passeport trois jours est disponible en prévente pour seulement 28 $. Il n’y a pas de date limite pour la prévente, mais 2500 billets maximum peuvent être vendus à ce prix. Le passeport sera ensuite disponible au coût de 38 $.