Marie-Ève Janvier

Deux producteurs laitiers estriens à L'amour est dans le pré

Deux producteurs laitiers pourraient être de la prochaine édition de l’émission L'amour est dans le pré sur les ondes de V.

Tom, 28 ans de Coaticook, et Julien, 26 ans de Dudswell, veulent trouver l’amour de leur vie en vue du tournage à la septième saison de cette téléréalité animée par Marie-Eve Janvier.

Après ses études à l’ETS ainsi qu’en architecture et avant d’aller compléter un baccalauréat en biologie, Julien a ensuite décidé d’aller s’établir en Estrie sur la ferme de son oncle, où il travaillait durant son adolescence.

Malgré ces diverses expériences, il n’a jamais eu de relations de couple sérieuses. Très timide, c’est difficile pour lui d’approcher les filles et il tombe souvent dans la fameuse friend zone, mentionne-t-on dans le portrait diffusé par l’équipe de production.

Il épouse les valeurs traditionnelles d’autrefois sans toutefois mettre de côté les nouveautés technologiques et scientifiques agricoles qui ont un impact sur le développement de l’entreprise. Il rêve d’autosuffisance, ce qui lui procurerait une certaine autonomie. D’ailleurs, il crée ses propres vêtements et fait du travail d’ébénisterie.

Julien, 26 ans, de Dudswell.

Tom a le même cercle d’amis depuis longtemps avec qui il joue au dek hockey ainsi qu’aux quilles et aux cartes. Il aime aussi la chasse et la trappe.

Bien établi dans la vie, il a sa maison depuis quelques années et il aura bientôt des parts dans l’entreprise familiale.

Dans son milieu, il côtoie beaucoup de filles qui prendront également la relève de leur ferme, c’est pourquoi ses relations ont été sans issu ou n’ont duré que très peu de temps, ajoute-t-on. On le décrit comme un gars très familial, ses parents sont un exemple pour lui. Il cherche donc une fille pour qui la famille est très importante.

Tom, 28 ans, de Coaticook.

La seule femme déjà inscrite à l’émission comme candidate est aussi productrice laitière à Victoriaville. Kathleen, âgée de 31 ans, est actionnaire d’une partie de l’entreprise familiale, reconnue à l’international pour la génétique de leurs animaux.

Elle travaille avec des membres de sa famille, plusieurs employés et des travailleurs étrangers. C’est elle qui s’occupe des employés, elle parle donc anglais et espagnol. Pour elle, c’est difficile de se trouver un chum, puisqu’à son âge, la majorité des gars sont déjà en couple, ne correspondent pas à ce qu’elle cherche ou ils sont agriculteurs et possèdent leur propre ferme, précise-t-on.

Depuis un an, elle possède sa propre maison, à quelques pas de la ferme. Elle est donc prête à partager sa vie avec quelqu’un et bâtir des projets communs. Pour elle, un couple, c’est une équipe, c’est de se compléter. Elle veut donc un gars polyvalent, motivé, avec des projets personnels, qui aime quand ça bouge, autant que des soirées plus tranquilles.

Précisons que les participants ne sont pas assurés de faire le tournage. Seuls les candidats qui obtiendront le plus de votes seront retenus pour la série. 

Les personnes pensant  pouvoir faire vibrer le coeur des candidats peuvent se manifester à l’adresse : https://noovo.ca/participants-recherches/lamour-est-dans-le-pre.

Kathleen, 31 ans, de Victoriaville.