Hélène Dorion

Deux auteurs et une chorégraphe en lice pour le Prix du CALQ

Il y a un an, on ne connaissait pas trop Étienne Beaulieu. Et Étienne Beaulieu ne connaissait pas trop les prix culturels qui sont remis en Estrie. Aujourd'hui, c'est différent. Son récit Trop de lumière pour Samuel Gaska ne sera pas demeuré dans l'ombre bien longtemps...
<p>Étienne Beaulieu</p>
Après avoir mis la main sur le prix Alfred-DesRochers au Salon du livre, l'écrivain sherbrookois entre en lice pour le prestigieux Prix du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ), attribué à la meilleure oeuvre de l'année créée dans la région.
«C'est étonnant! Je découvre ces prix l'un après l'autre. Et c'est même juste impensable de me retrouver comme finaliste aux côtés d'Hélène Dorion, dont le livre est fantastique», soutenait-il, hier matin, au terme de la conférence de presse annonçant les finalistes des six prix chapeautés par le Conseil de la culture de l'Estrie. Les gagnants seront dévoilés lors de la Soirée de reconnaissance des artistes et travailleurs culturels de l'Estrie, dont la cinquième édition se tiendra au Théâtre Granada, le 18 novembre.
Le professeur de littérature au Cégep de Drummondville forme un triangle d'as avec Hélène Dorion, pour ses Recommencements, et la chorégraphe Francine Châteauvert, pour le spectacle La cigale et la fourmi de la compagnie de danse Sursaut. L'an dernier, la poète, décorée déjà d'un Prix littéraire du Gouverneur général, avait eu une première chance de décrocher cette récompense, garnie d'une bourse de 5000 $, grâce à son recueil Coeurs comme livre d'amour. C'est plutôt le compositeur Marc O'Reilly qui avait inscrit son nom dans les annales du prix.
Lors de la cérémonie, un nouveau prix sera notamment remis grâce à la participation du Centre des arts de la scène Jean-Besré (CAJB). Le gagnant du Prix Résidence artistique obtiendra ainsi un accès aux espaces et équipements du CAJB pour réaliser ou avancer un projet. Karine Gaulin, directrice artistique de la compagnie de théâtre jeunesse Les chemins errants, la compagnie de cirque LaboKracBoom et la danseuse Élise Legrand se croisent les doigts.
Tous les finalistes
Prix du CALQ - Oeuvre de l'année en Estrie
Étienne Beaulieu, auteur de Trop de lumière pour Samuel Gaska
Francine Châteauvert, chorégraphe de La cigale et la fourmi
Hélène Dorion, auteure de Recommencements
Prix Rayonnement
La Maison des arts de la parole
Le Petit Théâtre de Sherbrooke
La Table de concertation culturelle de la MRC de Coaticook
Prix Relève
Johanne Côté
Noémie Fortin
Karine Gaulin
Prix Résidence artistique du Centre des arts de la scène Jean-Besré
Karine Gaulin
LaboKracBoom
Élise Legrand
Prix Développement culturel
L'Orchestre symphonique de Sherbrooke
Le Petit Théâtre de Sherbrooke
Sporobole
Prix Art-développement des affaires
Le Centre d'arts Orford
Le Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke
Sporobole