David Goudreault, président d'honneur du Salon du livre.

Des territoires insoumis à découvrir au Salon du livre

Le 39e Salon du livre de l'Estrie se déroulera sous le thème des territoires insoumis, des territoires qui secoueront, toucheront, bouleverseront, choqueront ou raviront les visiteurs, espèrent les organisateurs.
« Je trouve le thème génial. Je trouve que les salons du livre sont des territoires où il faut être insoumis. Il faut être curieux, aller ailleurs que chez les auteurs connus. Il faut aller à la rencontre des auteurs, participer aux discussions, car les salons du livre, ce n'est pas de grandes librairies, mais plutôt l'exploration de tout ce qui entoure le livre», estime le président d'honneur de l'événement, David Goudreault.
L'auteur d'Abattre la bête, suite et fin d'une trilogie parue aux Éditions Stanké, animera deux nouvelles propositions lors du Salon du livre de l'Estrie, soit Les choix du président, et le Cabaret littéraire érotique,
«J'ai l'intention d'être un président d'honneur très actif sur le terrain. J'ai l'intention de voler, acheter, redistribuer des livres et de faire des sorties pour aller chercher des gens qui ne sont pas des habitués du Salon du livre et les y amener», ajoute le travailleur social devenu écrivain.
Les jeunes lecteurs des populaires séries L'Agent Jean et L'Univers est un Ninja pourront rencontrer le bédéiste prolifique Alex A. qui connait un succès tant au Québec qu'en France, en Suisse et en Belgique. Les trois autres auteurs à l'honneur lors de l'événement sont l'auteur jeunesse Alain M. Bergeron, père des livres Billy Stuart et Capitaine Static, Ariane Gélinas, auteure de littérature de l'imaginaire qui a remporté le prix Arts Excellence et Aurora/Boréal avec son livre Les cendres de Sedna, et Andrée A. Michaud, auteure estrienne de polars qui a été lauréate du Prix du Gouverneur général à deux reprises, soit en 2001 avec Le Ravissement et en 2014 avec Bondrée.
Le Salon du livre propose en tout 113 exposants et 130 activités littéraires pour les lecteurs avertis comme pour les lecteurs occasionnels. Plusieurs auteurs se raconteront. Josée Boileau, Benoît Dutrizac, Tristan Malavoy, Blaise Ndala, Danielle Ouimet, Mathieu Simard et Florence K en font partie.
Les auteurs ne resteront pas au Centre de Foire, où l'événement se déroule du 12 au 15 octobre, mais se déplaceront également dans les écoles, les CPE, les résidences pour personnes âgées et les bibliothèques. Des activités auront également lieu au Tremplin, à  LPBN, à la Capsule bistro-cinéma, au bistro O'Chevreuil et à Saint-Venant-de-Paquette.
Des auteurs tels que William S. Messier (Quartanier), Stéphane Larue (Quartanier) et Véronique Grenier (Ta Mère) prescriront des lectures sur mesure aux visiteurs dans le Salon des libraires, en collaboration avec l'Association des libraires du Québec.
Radio-Canada, partenaire de l'événement, fera rayonner l'événement lors de l'émission Plus on est de fous plus on lit du jeudi 12 octobre et lors de l'émission Écoutez l'Estrie.
«Personnellement, je crois qu'il existe des territoires inconnus en chacun de nous. Des territoires que nous ne finissons pas de découvrir. Des territoires que nous tentons d'apprivoiser, de contrôler, d'habiter et même parfois de fuir. Mais surtout il existe un territoire insoumis à protéger. C'est ce lieu privilégié en nous qui nous permet de nous porter à la défense de la liberté et de la nature. Je crois sincèrement que ce sont ces territoires qui donnent un sens à notre vie. Et qui de mieux que les écrivaines et les écrivains  pour nous inviter à débusquer, à les découvrir et à nous questionner?», demande la présidente du conseil d'administration de l'événement, Anne Brigitte Renaud.