Richard Séguin est le porte-parole de la 30e édition des Concerts de la cité qui feront vibrer Sherbrooke du 29 juin au 5 août.

Des concerts de la cité diversifiés

Nouvelle image, nouvelle scène, des soirées spéciales 30 ans, des artistes de renom et de la région, plus d'une cinquantaine de spectacles... Voilà ce qu'offrent les Concerts de la cité pour leur 30e édition.
Il y a 30 ans, trois Sherbrookois rêvaient de concerts locaux et émergents dans leur ville. L'idée de Claude Métras, Marc Latendresse et Marc Thibault s'est avérée un concept gagnant qui fera vibrer Sherbrooke encore une fois cet été.
Richard Ségin est le président d'honneur de cette 30e édition. Il a tout de suite accepté l'offre d'Alain de Lafontaine, directeur artistique du Granada, de venir fêter avec eux cet anniversaire qui lui a rappelé des souvenirs.
« Au début des années 80, le Loubards, entre autres, offrait une scène pour les artistes émergents, à cette époque où la chanson était bien malmenée au Québec. En souvenir et en reconnaissance de ces années-là, j'ai accepté. Je me dis que le plus beau cadeau qu'on peut faire à la chanson, c'est de lui donner une scène, raconte-t-il.
«Trente ans plus tard, les Concerts de la cité offrent encore la chance aux artistes de la relève de s'exprimer », se réjouit-il.
Nouveautés
La Petite Boîte Noire accueillera plusieurs artistes indie sur la nouvelle scène des Concerts de la cité. Les groupes La Jarry, Bellflower et Foreign Diplomats performeront les 14, 20 et 27 juillet prochains.
Les soirées spéciales 30 ans mettront en vedette Busty & the bass, Karen Young et Coral Egan, ainsi que Dead Obies. « Certains spectacles visent une clientèle un peu plus jeune, mais on gâte aussi ceux qui nous encouragent depuis le tout début », note M. de Lafontaine. Selon lui, le groupe Busty & the bass est à ne pas manquer et il va même jusqu'à dire qu'ils sont les futurs Half Moon Run, un groupe qui a déjà performé durant les Concerts de la cité. C'est le groupe Busty & the bass qui fera la soirée d'ouverture du 29 juin, 20 h, à la Place de la Cité.
Durant les 40 jours de festivités, un seul spectacle sera payant. L'auteur-compositeur-interprète australien Xavier Rudd viendra présenter ses chansons au Théâtre Granada le 13 juillet.
Programmation diversifiée
Malgré les nouveautés, les habitués seront heureux de retrouver leurs volets préférés. Les Grands classiques du lundi, les Concerts midis, les Concerts à la brunante du côté de la Place de la Cité, les Mercredis au Carré, les Jeudis & Vendredis Jazz, les Samedis animés et Le Théâtre de rue à l'amphithéâtre du Carré-Strathcona seront ainsi de retour.
Alain de Lafontaine concède que cette édition offrira plus d'artistes connus, mais mise également sur la diversité et la reconnaissance des talents locaux. On y retrouvera, entre autres, le groupe Musique à bouche, Boppin Blues Band et Rose Bouche, formation gagnante du Sherbrooklyn 2016.
Sylvie L. Bergeron, collaboratrice aux Concerts de la cité depuis plus de 15 ans, insiste particulièrement sur les noms de Sébastien Lacombe et le groupe Clays $ Friends. M. Lacombe garde un très beau souvenir de sa venue il y a trois ans et est ravi de remonter sur les planches dans un événement qui offre une belle plateforme pour les auteurs-compositeurs selon lui.
La programmation complète du festival est disponible sur le site Internet de l'événement : concertsdelacite.ca