Sylvie L. Bergeron collaboratrice aux Concerts de la Cité, Annie Santarossa, chargée de projet des Concert de la Cité, Mathieu Lippé, en spectacle le 11 juillet au carré Strathcona, Suzanne-Marie Landry, directrice artistique et générale du Théâtre Granada, Boogat, en spectacle le 1er août à la Place de la Cité, et Caracol, en spectacle le 26 juillet à la Place de la Cité.

Des concerts de la Cité à la saveur Sherbrooke

Il y aura encore plus de Sherbrooke dans les Concerts de la Cité cette année. Plus précisément aux Concerts midis de la Place de la Cité, lesquels porteront le nom de 100 % Sherbylove. Une demande spéciale pour faire rayonner les artistes d’ici sans pour autant négliger ceux d’ailleurs, comme en font foi quelques gros noms sur la liste d’invités de 2018, dont les Lost Fingers, Shawn Phillips et Nicolas Pellerin.

« C’est une priorité, depuis les débuts des Concerts de la Cité, de donner une place aux artistes de la région. Nous avons donc eu envie, pour cette 31e année, de consacrer le volet des Concerts midis (les mardis et jeudis) aux artistes qui ont habité ou qui ont grandi dans la région », résume Annie Santarossa, à qui a été confiée cette année l’ensemble du projet. Cette mission lui a été donnée par Suzanne-Marie Landry, directrice générale et artistique du Théâtre Granada, à la suite du départ à la retraite de l’ancien directeur Alain de Lafontaine.

« Annie coordonnait déjà les activités du volet Théâtre de rue et collaborait à la sélection des artistes », poursuit Suzanne-Marie Landry, très fière du travail accompli par sa nouvelle chargée de projets. D’autant plus que le budget, après une bonification de 15 000 $ en 2017 pour le 30e anniversaire des Concerts, est malheureusement revenu à ce qu’il était avant...

« Mais Annie a réussi un petit miracle en offrant un nombre de concerts équivalent à l’an dernier [une cinquantaine]. Les petits miracles, en culture, on connaît ça! » ajoute Suzanne-Marie Landry.

Pour la série 100 % Sherbylove, Annie Santarossa a donc recruté Caracol (qui est originaire de Sherbrooke et dont les parents habitent toujours ici), Auguste, Lili K.O., Frank Custeau, Boussacc, le Country Roads Trio, les Black Moon Boys et le Gypsy Soul Band. On pourra aussi retrouver Sherbrooke un peu partout dans la programmation : Mathieu Lippé, qui a vécu une dizaine d’années à Sherbrooke (11 juillet aux Mercredis au carré), Boogat, nouvel Estrien d’adoption depuis environ deux ans (1er août, aux Concerts à la brunante), Carole Vincelette (2 août, aux Jeudis jazz), Grüv ‘n Brass (27 juillet, aux Vendredis jazz)...

Outre Mathieu Lippé, les Mercredis au carré du carré Strathcona (en face de l’hôtel de ville, le midi) accueilleront aussi « Lou-Adriane Cassidy, connue pour sa participation à la quatrième saison de La voix, Maude Audet, dont l’album a été réalisé par Ariane Moffatt, et Pierre Guitard, le gagnant du Festival de la chanson de Granby l’an dernier», ajoute Annie Santarossa.

Beatles ludiques

Après une première incursion dans le hip-hop l’an dernier, les Concerts de la Cité ont décidé d’oser encore, avec la venue de Lary Kidd et Rymz (11 juillet aux Concerts à la brunante). « Mais j’ai eu un coup de cœur pour une jeune formation de rap de Sherbrooke : H.A.Z. Elle a récemment fait la première partie de Sinik et elle ouvrira aussi le concert de Lary Kidd et Rymz. Je pense que tout le monde va faire une belle découverte. »

Les amateurs de concerts hommage ne seront pas en reste lors des Grands Classiques du lundi, avec le passage de Songs of Mercy (16 juillet), un spectacle consacré à Leonard Cohen, et des Ringos (2 juillet), dont font partie Marc Déry et Éric Goulet, et qui reprennent les chansons ludiques des Beatles. Possibilité aussi de se tourner vers Wonderful Tonight, un groupe qui interprète les grands succès d’Eric Clapton (20 juillet, aux Vendredis jazz).

Nouveauté : les Correspondances d’Eastman se sont invitées pour une de leurs traditionnelles sorties, en compagnie de l’auteure sherbrookoise Véronique Grenier et de la chanteuse La Bronze, le 13 juillet à 20 h, au Granada.

« C’est d’ailleurs toujours au Granada que se dérouleront les spectacles en cas de pluie, et il suffit de consulter le site internet des Concerts de la Cité le jour même pour savoir si le concert y a été déplacé», conclut Annie Santarossa.

En espérant les 500...

Bénévole aux Concerts de la Cité depuis 25 ans, instigatrice et responsable des Jeudis et Vendredis jazz ainsi que des Samedis animés au carré Strathcona, Sylvie L. Bergeron avait déjà commencé à se faire accoster par des Sherbrookois lui demandant quels artistes seraient à la programmation cette année. Son choix s’est notamment porté sur Los Pacos et Tomas Jensen (12 juillet), Sharp Four, groupe composé de jeunes musiciens du Cégep de Sherbrooke (21 juillet), Chantal Poulin et les Jazz Licks (26 juillet) ainsi que Nicolas Pellerin et les Grands Hurleurs (3 août).

« Encore une fois, nous avons réussi à doubler tous les spectacles, qui seront également présentés à 21 h aux Loubards ou au Boquébière, ce qui signifie un cachet bonifié pour les artistes. C’est aussi là que les prestations se dérouleront en cas de pluie. Les premières années, on était dix, puis vingt, puis quarante spectateurs, et depuis, nous avons connu des soirées de presque 500 personnes dans les jardins de l’hôtel de ville », dit-elle.

Le reste de la programmation, qui s’étendra du 28 juin au 4 août, se trouve au concertsdelacite.ca.