Les Grands Spectacles Nikitotek mettront notamment en vedette le bien connu Gregory Charles ainsi qu’Antoine Tardif, Érik Evans et Étienne Côté, ces derniers faisant partie du spectacle hommage au White Album des Beatles, dont c’est le 50e anniversaire cette année.

De l’énergie à la place Nikitotek

Gregory Charles, Bobby Bazini et le Boogie Wonder Band sont au nombre des musiciens qui animeront la programmation des Grands Spectacles Nikitotek de la fin de l’été 2018, une fois terminées les représentations de Québec Issime chante Starmania.

Étalés sur six soirées, les 23-24-25-30-31 août et 1er septembre, les spectacles présentés à la place Nikitotek compteront sur une brochette d’artistes diversifiés.

« Cette année, c’est une programmation 100 pour cent musicale pour tous les goûts et tous les publics », affirme fièrement Suzanne-Marie Landry, directrice générale et artistique du Théâtre Granada.

La série prendra son envol avec l’Ensemble à vents de Sherbrooke, qui rendra un hommage à la musique de la Guerre des étoiles. Une prestation que l’on veut familiale. Les spectateurs seront invités à se costumer et à incarner leurs personnages préférés de la légendaire série cinématographique. Ce sont plus de 50 musiciens qui seront sur scène, sous la direction de François Bernier, pour en mettre plein les oreilles.

La deuxième soirée sera réservée à Mark Kingswood. « Un Anglais qui réinvente le style crooner et qui interprète divinement les classiques de Michael Bublé, George Michael et Sinatra », explique Mme Landry.

La première fin de semaine se conclura avec la performance de la bête de scène québécoise Gregory Charles. Le très énergique musicien est aussi un virtuose polyvalent.

« Je ne sais pas ce qu’on va faire sur scène. La dernière fois que j’ai préparé un programme de spectacle, René Lévesque était au pouvoir. Ce sera sans doute quelque chose d’interactif, parce que c’est le plaisir que je vis à faire de la musique, avec des musiciens qui sont des encyclopédistes musicaux comme moi », a affirmé Gregory Charles, avant de jouer Avant de me dire adieu au piano.

Boogie, Beatles et Bobby


Le 30 août, au tour du célèbre groupe disco Boogie Wonder Band, qui donnera l’occasion de plonger dans l’ambiance des années 1970.

Dès le lendemain, les amateurs des Beatles pourront célébrer le 50e anniversaire du White Album. Une quinzaine d’artistes passionnés joueront les classiques de cet album culte du groupe britannique. On retrouvera sur scène des invités spéciaux, dont Philippe Brach et Helena Deland.

Les Grands Spectacles Nikitotek clôtureront leur calendrier avec Bobby Bazini, qui interprètera ses plus grands succès, le 1er septembre 2018.

« Nous souhaitons faire du centre-ville de Sherbrooke une destination culturelle d’envergure », a tenu à rappeler Sylvain Raby, président du CA d’Animation Centre-Ville Sherbrooke.

La programmation complète se retrouve sur le site internet du Théâtre Granada.