Dix cinéastes provenant de partout au Canada ont pu participer à la Course des régions pour réaliser un documentaire.

Danick Audet gagne la Course des régions

Le représentant de l’Abitibi-Témiscamingue Danick Audet a remporté les grands honneurs de la 4e édition pancanadienne de la Course des régions. Les prix d’excellence ont été décernés jeudi soir au Théâtre Granada lors de la Soirée de Première.

Le documentaire Gino Bouleau de M. Audet lui a permis de mettre la main sur le prix du Festival cinéma du Monde de Sherbrooke, le prix INIS-Émergence ainsi que le prix de la meilleure réalisation.

« Je suis étonné, mais vraiment, vraiment content, souligne le cinéaste de 26 ans. Quand tu travailles tellement sur ton film, un moment donné, tu ne sais plus à quoi ça ressemble et si c’est bon ou pas bon. »

Gino Bouleau raconte l’histoire de Gino Lavoie qui travaillait dans le domaine de la construction avant d’être déclaré séropositif. 

« À ce moment-là, il s’est fait mettre à l’écart de la société et il est allé vivre dans le bois, mentionne Danick Audet. Il démontre que même s’il est à l’écart, il est heureux et il a un beau mode de vie. »

En vertu de ces prix, M. Audet se voit remettre une projection de son film lors de la programmation nationale du Festival du cinéma du monde de Sherbrooke, une bourse de 500 $ du Festival, une bourse de 1000 $ en argent de la part d’Unis.TV et une bourse de 1000 $ de l’institut national de l’image et du son.

« Quand tu travailles tellement sur ton film, un moment donné, tu ne sais plus à quoi ça ressemble et si c’est bon ou pas bon. »

Le documentaire Gino Bouleau de Danick Audet lui a permis de mettre la main sur trois prix jeudi soir au Théâtre Granada lors de la Soirée de Première de la 4e édition pancanadienne de la Course des régions.

Danick Audet

« Ça me permet de me dire que je vais envoyer ce film-là dans les festivals et on va voir par la suite, lance Danick Audet. Je vais surement réaliser un autre film prochainement. »

Parmi les autres cinéastes honorés, on note Chrystelle Quintin, représentante des Laurentides, qui a reçu le prix vision pour son œuvre La note de passage. Le prix de la relève a été décerné à Carlos Cortés de la Montérégie pour Nibi Wabo. Jonathan-Serge Lalande du Yukon s’est distingué en mettant la main sur deux prix, le prix de la Course des régions et le prix pour la qualité des vlogs pour La ruée vers l’art culinaire. Finalement, le prix franco-canadien a été remis au documentaire Prendre son envol de l’Ontarienne Quitterie Hervouet.

La Course des régions a été lancée en août dernier à Sherbrooke. Dix cinéastes provenant de partout au Canada ont pu y participer pour réaliser un documentaire. Les prix ont été décernés par plusieurs jurys, composés de professionnels du milieu du cinéma québécois et canadien.

Une tournée de diffusion mettra à l’affiche les films de cette édition dans des salles de cinéma québécoises en 2020.