Roger Hodgson

Coup de foudre entre Roger Hodgson et les Sherbrookois

L’ancien chanteur du populaire groupe Supertramp, Roger Hodgson, n’a rien perdu de sa magnifique voix et l’a prouvé aux Sherbrookois, samedi soir. C’est avec un large sourire que l’artiste a ravi les dizaines de milliers de personnes entassées devant la grande scène Loto-Québec de la Fête du Lac.

L’artiste a été accueilli par les festivaliers d’une manière simple et classe : les spectateurs ont tous allumé la lampe de poche de leur téléphone intelligent, donnant du même coup une belle ovation à cette légende vivante de la chanson, qui est entrée sur scène avec de la joie dans les yeux.

L’Anglais de 68 ans n’a pas pris trop de temps pour faire soulever la foule. Dès son entrée sur scène, Roger Hodgson a témoigné tout l’amour qu’il a pour la Belle Province, et ce, dans un excellent français. « Hier soir, nous étions à Rimouski. Pour moi, le reste du Québec est fantastique. Mais ce soir, c’est incroyable. J’adore la sensibilité des Québécois. C’est un grand plaisir d’être avec vous », a affirmé l’ancien membre de Supertramp sous les chaleureux applaudissements des spectateurs.

« Commençons avec Retourner à l’école ! », a poursuivi le musicien en faisant référence à la chanson School

Hodgson n’a laissé personne sur sa faim au cours de la soirée, interprétant les plus grands succès de Supertramp tels que Breakfast in America, The Logical Song et Give a Little Bit. Les festivaliers ont été particulièrement généreux envers l’artiste, lui donnant quelques bonnes doses d’amour durant sa prestation.

Le musicien a également pris le temps de regarder l’entièreté des feux d’artifice, qui étaient présentés par le Québécois Jean-Sébastien Gagné et FAE Pyrotechnie.

Soirée de classiques

En première partie de Roger Hodgson, Travis Cormier, qui a participé à la quatrième saison de La voix, a su charmer le public, interprétant des succès de différents groupes. Le jeune artiste a notamment proposé des classiques de U2, d’Aerosmith et de Bob Dylan, au grand plaisir des Sherbrookois. L’homme au chapeau a bien sûr présenté la chanson qu’Éric Lapointe a écrite pour lui, Acadie-Los Angeles.

Cormier a également fait preuve de vigilance. Entre deux chansons, un festivalier a subi un malaise devant la scène. L’artiste a momentanément interrompu son spectacle, demandant aux secours d’intervenir. Après avoir demandé aux spectateurs de bien s’hydrater, le chanteur a habilement enchaîné en proposant la pièce de son ancien coach et bon ami, Éric Lapointe, Terre promise.

La 37e édition de la Fête du lac des Nations se conclura dimanche soir avec le spectacle Space : The Best of Pink Floyd Show.