La Tribune
Marie-Louise Arsenault
Marie-Louise Arsenault

Conversation de salon avec Marie-Louise Arsenault

Karine Tremblay
Karine Tremblay
La Tribune
Vendredi, fin d’après-midi. Marie-Louise Arsenault vient de quitter la tour de Radio-Canada. Comme chaque dernière journée de la semaine, c’était diffusion du cabaret hebdomadaire de Plus on est de fous, plus on lit. L’émission littéraire est restée fidèle au poste depuis le début de la pandémie. À l’heure où le premier ministre Legault orchestre son point de presse quotidien, l’animatrice ouvre son micro en direct du studio 18. Pétillant et profondeur continuent de se voisiner joliment pendant son temps d’antenne. Ce qui a bougé derrière la console, ce n’est pas tant la formule ni la recette que la façon de travailler.