Cobaye humain est une comédie loufoque où les comédiens Lucie Dubreuil, Martin Guy Bélanger, Nathalie Briard et Jean-Marc Brais enfilent les situations déjantées. Le tout est mis en scène par Francis Vachon pour les Productions O-VAL.

Cobaye humain, une comédie déjantée

Un détective privé minable, une riche et cruelle femme d'affaires, un comédien raté et bègue et une femme de ménage fouineuse. Voilà les personnages qui délireront tout le mois d'août au Théâtre Léonard-Saint-Laurent du Séminaire de Sherbrooke. Avec une troupe presque entièrement estrienne, Cobaye humain promet des situations plus loufoques les unes que les autres.
Les Productions O-VAL se concentrent habituellement à Montréal, mais Sherbrooke aura l'occasion de voir l'une de leurs créations tous les vendredis et samedis jusqu'au 2 septembre.
« Michel Vallières (le président) a approché Lucie Riffon (productrice adjointe) qui est de la région et qui est engagée dans le théâtre depuis plusieurs années. Ils ont concocté un petit projet en montant ce show-là à Sherbrooke, puis j'ai été sollicité pour la mise en scène, explique Francis Vachon. C'est un contexte avec des moyens plus petits, mais c'est ce qui est intéressant : d'avoir des ressources de la région. Je trouvais intéressant et important de me commettre de façon plus sociale et locale. »
Puis se sont greffés quatre comédiens originaires de l'Estrie, tout comme M. Vachon, qui est de Magog. Cobaye humain a été signé par Bruno Lacroix, un auteur de Thetford Mines.
« C'est une comédie fofolle avec beaucoup de rebondissements. J'appelle ça une comédie déjantée. C'est l'histoire d'un détective privé minable engagé par une riche femme d'affaires parce qu'elle est victime de chantage. Le détective, entre temps, est abordé par un comédien raté qui bégaye à cause de tests médicaux. S'ensuit une enfilade de gags, de situations cocasses, de quiproquos, avec une femme de ménage qui fourre son nez partout. Ça finit avec une explosion de grotesqueries très plaisantes », promet le metteur en scène.
Des acteurs qui livrent la marchandise
Francis Vachon ne se cache pas d'être très exigeant envers les comédiens. Il s'assure ainsi qu'ils donnent le meilleur d'eux-mêmes.
« Dans le théâtre d'été, ça prend de maudits bons acteurs pour rendre le show comique. Ce côté, tu l'as ou tu ne l'as pas. » Mais Jean-Marc Brais, Nathalie Briard, Martin Guy Bélanger et Lucie Dubreuil l'ont, assure-t-il.
Tout reste toutefois dans le dosage, la précision, le rythme et l'énergie.
« Le public a besoin de comique. Des séries lourdes à la télévision, il y en a beaucoup comparativement aux drôles. Alors c'est le fun de venir rire et ne pas se casser la tête. C'est ça, le théâtre d'été », estime-t-il.
Vous voulez y aller?
Cobaye humain
Les vendredis et samedis, du 4 août au 2 septembre, 20 h
Théâtre Léonard Saint-Laurent
Entrée : 22 $