Toutes deux membres du conseil d’administration du Circuit des arts Memphrémagog, Marise Duguay et Manon Potvin invitent le public à profiter de cet événement pour découvrir des créateurs de la région.

Circuit des arts Memphrémagog : la qualité pour attirer le public

Le Circuit des arts Memphrémagog mise sur la qualité pour attirer le public dans les ateliers de ses artistes. Son approche porte visiblement fruit puisque l’événement continue à rayonner au-delà des frontières de la région de Memphrémagog 26 ans après sa fondation.

Près de 40 artistes et artisans, répartis sur 31 sites, participeront à l’édition 2019, laquelle se déroulera du 20 au 28 juillet.

Des peintres, des joailliers, des sculpteurs, des céramistes ainsi que des ébénistes participeront notamment à l’événement cette année. Plusieurs d’entre eux sont associés de longue date au rendez-vous annuel, mais quelques-uns en seront tout de même à leur première expérience.

Pendant toute la durée de l’événement, le public pourra aller rencontrer les artistes et artisans directement dans leur atelier. Ce sera l’occasion pour les visiteurs d’en apprendre davantage sur les techniques qu’utilisent les créateurs pour réaliser leurs œuvres et découvrir des talents parfois méconnus.

« On veut vraiment que les gens se sentent à l’aise de venir nous voir, même si leur objectif n’est pas d’acheter une œuvre ou qu’ils ne connaissent pas le langage des arts. Vous savez, les artistes commencent dans les arts d’abord pour vivre une aventure et parce qu’ils ont besoin de s’exprimer. On ne sait pas ce qui nous attend et on doit demeurer réceptifs », explique la présidente du circuit, Manon Potvin.

Bien qu’elle parle avec enthousiasme, Mme Potvin est forcée d’admettre que le nombre d’ateliers ouverts dans le cadre de l’événement diminue légèrement d’une année à l’autre.

« J’ai l’impression que les artistes ont déjà beaucoup de choses à gérer de nos jours, avec les réseaux sociaux et autres, alors ils ont moins de temps à consacrer à ce type d’événement », répond-elle.

Chasse au trésor

Cela dit, si le recrutement de nouveaux artistes est un peu difficile, le Circuit des arts Memphrémagog demeure malgré tout sélectif. « Il y a beaucoup de circuits artistiques qui existent. On s’est donc dit qu’on se démarquerait par la qualité. C’est pour ça qu’on fait appel à un jury externe pour choisir nos nouveaux venus. On s’est bâti une réputation solide. »

Plusieurs centaines de visiteurs sont attendus dans les ateliers des créateurs du Circuit des arts au cours des prochains jours. Mais Manon Potvin avoue que les travaux majeurs, au centre-ville de Magog, créent de l’incertitude. « On ne sait pas quel impact ils auront sur nos activités. Ça reste à voir. »

Notons qu’un concours prenant la forme d’une chasse au trésor aura lieu. « Les gens devront trouver des objets inusités dans au moins trois ateliers pour participer. Ça permettra aux visiteurs de gagner des prix, mais ça amènera aussi un dialogue intéressant entre le public et les créateurs », soutient Mme Potvin.