« Notre idée, c’est de réunir des gens avec des avions pour qu’ils regardent un film à partir de leur appareil. Et on aimerait que des gens du public puissent également monter à bord de certains avions pour assister à la projection », explique Mme Beerli.

CinéVue courtisera le public sherbrookois

Souhaitant offrir de nouvelles expériences et rejoindre un plus vaste public, les organisateurs du festival CinéVue ont décidé de donner une dimension plus régionale à leur événement. Une partie des activités de la programmation 2018 de CinéVue se tiendra donc à Sherbrooke l’été prochain.

« Cela fait deux ans qu’on est à Magog et dans des municipalités autour de cette ville. Mais des gens du milieu sherbrookois nous invitaient à venir chez eux depuis le début. Ça nous paraissait être une bonne idée. Un film ne rayonne jamais assez et, en plus, on pourra élargir notre public en étant aussi dans ce secteur », note Vanessa-Tatjana Beerli, directrice générale de Ciné tapis rouge, l’organisation qui chapeaute CinéVue.

L’une des activités les plus inusitées de la programmation 2018 de CinéVue se déroulera à l’aéroport de Sherbrooke. Sur place, on tentera de créer ni plus ni moins qu’un ciné-parc pour avions.

« Notre idée, c’est de réunir des gens avec des avions pour qu’ils regardent un film à partir de leur appareil. Et on aimerait que des gens du public puissent également monter à bord de certains avions pour assister à la projection », explique Mme Beerli.

Mieux adaptée pour la présentation d’un long métrage, la place Nikitotek accueillera pour sa part la projection d’un « film culte ». Le nom de l’œuvre choisie ne sera toutefois pas connu avant le dévoilement de la programmation 2018, en juin.

Maison Merry et camping

À Magog, les festivaliers auront l’occasion de voir un long métrage en bordure du lac Memphrémagog ainsi qu’un second film sur le site de la maison Merry, qui commencera bientôt à accueillir le public après d’importants travaux de restauration et de rénovation.

Le camping du Lac-Stukely, dans le parc national du Mont-Orford, figure aussi au nombre de lieux qui seront mis à profit. Dans ce cas, la projection est prévue à l’intérieur du centre de services Le Bonnalie.

Comme lors des précédentes éditions, des personnalités du monde du cinéma iront à la rencontre du public au moment des projections. Les noms des personnalités attendues seront dévoilés plus tard.

L’édition 2018 de CinéVue sera étalée sur six jours entre les 27 juillet et 5 août prochains. Le cinéma québécois et celui en provenance de la Nouvelle-Zélande seront à l’honneur cette année.