Robert Downey Jr, l'interprète de Tony Stark alias Iron man

«Avengers: phase finale» devient le film aux plus grosses recettes de l’histoire du cinéma

LOS ANGELES — Nouvel exploit pour les superhéros d’»Avengers: phase finale»: ils ont ravi dimanche le titre du film ayant rapporté les plus importantes recettes de l’histoire du cinéma aux créatures fantastiques d’»Avatar».

Le 22e film de l’univers cinématographique Marvel a engrangé plus de 2,790 milliards de dollars mondialement depuis sa sortie en avril, a annoncé le groupe Disney.

Le blockbuster, qui a coûté environ 500 millions de dollars production et marketing compris, pourrait rapporter encore davantage, puisqu’il reste projeté sur des centaines d’écrans américains.

Ses réalisateurs, les frères Joe et Anthony Russo, avaient confié vendredi que ravir le record détenu depuis dix ans par James Cameron (2,789 milliards de dollars de recettes depuis sa sortie en 2009) serait «palpitant».

«James Cameron a toujours été une idole pour nous, il a nourri notre passion pour faire du cinéma depuis le début et être aussi proches d’un de ses grands films est vraiment spécial», avait déclaré Anthony Russo lors du festival Comi-Con à San Diego, grand rendez-vous de la pop culture.

«Si vous corrigez l’inflation, James Cameron détient encore le titre et il pourra en obtenir d’autres dès qu’il sortira un nouveau film», avait pour sa part souligné le président des studios Marvel, Kevin Feige, avant de fanfaronner: «en attendant, Avengers: phase finale est le plus grand film de tous les temps !»

Les deux films sont désormais au catalogue du groupe Disney, qui a racheté la Century Fox en mars.

Le quatrième et dernier volet des aventures d’Iron Man, Hulk, Thor et compagnie, truffé de combats spectaculaires, d’effets spéciaux, d’humour et de larmes, avait fait un démarrage en trombe dans le monde entier et notamment en Chine, où son succès ne s’est pas démenti.

Les Avengers, incarnés par Robert Downey Jr., Chris Evans, Mark Ruffalo, Chris Hemsworth, Scarlett Johansson ou encore Bradley Cooper, avaient enregistré un premier record en devenant le premier film de l’histoire à dépasser le cap symbolique du milliard de dollars en l’espace de cinq jours.

Le Roi lion rugit 

Autre bonne nouvelle pour Disney, sa nouvelle version du Roi Lion en 3-D a rapporté 433 millions de dollars de recettes dans le monde pour son premier week-end d’exploitation, selon Disney.

Ce résultat, qui surpasse son budget de 250 millions de dollars, le place en «neuvième position des films ayant effectué les meilleurs débuts de l’histoire du cinéma», souligne la compagnie.

Pour raconter les aventures du lionceau Simba, le réalisateur Jon Favreau a usé d’un procédé totalement nouveau: le film a été tourné par une équipe traditionnelle de cameramen, mais au sein d’un monde de réalité virtuelle en 3D, et a fait appel à un casting de stars comme Beyoncé pour les voix des personnages.

En ajoutant la Chine, où le film a rapporté environ 98 millions de dollars depuis sa sortie le 12 juillet, les recettes mondiales du remake s’élèvent déjà à 531 millions de dollars, dont 185 millions au box office nord-américain.

Sur ce marché, Spider-Man: loin des siens, septième volet des aventures de l’homme-araignée, occupe la deuxième place du box office, avec 21 millions de recettes ce week-end et 319,6 millions en trois semaines, selon la société spécialisée Exhibitor Relations.

Le fil reprend l’histoire de Spider-Man après la tragique conclusion d’Avengers: phase finale. Peter Parker, l’héroïque adolescent se cachant sous le masque de l’homme-araignée, effectue un séjour touristique en Europe avec son lycée, qui va se révéler mouvementé.

Loin derrière arrive Histoire de jouets 4, avec 14,6 millions de dollars sur trois jours et 375,5 millions depuis sa sortie le 20 juin.

Sur la quatrième marche du podium se place Terreur dans la tempête, une production hollywoodienne réalisée par le Français Alexandre Aja, grand spécialiste des films d’horreur (La colline a des yeux) avec six millions de recettes sur le week-end et 23,8 millions au total.

La comédie Yesterday est en cinquième place avec 5,1 millions de dollars en trois jours et 57, 6 millions depuis sa sortie sur les écrans américans et canadiens.

Voici le reste du Top 10:

Stuber: 4 millions de dollars sur le week-end et 16,8 millions en 2 semaines

Aladdin: 3,8 millions de dollars et 340 millions en 9 semaines

Annabelle - Retour à la maison: 2,7 millions de dollars et 66,5 en 4 semaines

Midsommar:1.6 million, 22,5 millions en 3 semaines

Comme des bêtes 2: 1.5 million, 151,5 millions en 7 semaines

+

LA LISTE DES DIX PLUS GROS SUCCÈS DU BOX-OFFICE MONDIAL

  1.  Avengers: phase finale (2019): 2,790 milliards de dollars
    réalisé par Anthony Russo et Joe Russo
  2. Avatar (2009): 2,788 milliards de dollars
    réalisé par James Cameron
  3. Titanic (1997): 2,187 milliards de dollars
    réalisé par James Cameron
  4. Star Wars: le réveil de la Force (2015): 2,068 milliards de dollars
    réalisé par J. J. Abrams
  5. Avengers: la guerre de l'infini (2018): 2,048 milliards de dollars
    réalisé par Anthony Russo et Joe Russo
  6. Jurassic World (2015): 1,672 milliard de dollars
    réalisé par Colin Trevorrow
  7. Avengers (2012): 1,519 milliard de dollars
    réalisé par Joss Whedon
  8. Rapides et dangereux 7 (2015): 1,516 milliard de dollars
    réalisé par James Wan
  9. Avengers: l’ère d’Ultron (2015): 1,405 milliard de dollars
    réalisé par Joss Whedon
  10. Panthère noire (2018): 1,346 milliard de dollars
    réalisé par Ryan Coogler