Odyssea interprète Martin de la chasse galerie sur le disque Choeurs d'ici, chansons d'ici, qui met en vitrine 20 choeurs du pays. L'ensemble vocal sherbrookois est le seul choeur de la région à figurer sur la galette mise en vente vendredi dernier.

Choeurs d'ici, chansons d'ici : Odyssea parmi les choeurs choisis

L'ensemble vocal Odyssea a seulement cinq ans, mais il multiplie les réalisations et les projets spéciaux. Le choeur sherbrookois, qui a déjà chanté avec Gregory Charles, Marie-Élaine Thibert et Bruno Pelletier, notamment, fait partie des 20 chorales sélectionnées pour le projet Choeurs d'ici, chansons d'ici.
Lancé par l'équipe de l'émission radiophonique De tout choeur avec vous (à Radio-Canada) dans le cadre du 150e anniversaire de la confédération, celui-ci voulait mettre en lumière le répertoire francophone canadien en réunissant sur un même disque des ensembles vocaux de partout au pays.
Sur la galette mise en vente vendredi dernier, les 32 choristes d'Odyssea interprètent Martin de la chasse-galerie, classique de notre répertoire traditionnel signé Michel Rivard et popularisé par La Bottine souriante.
« Il n'y a pas tant de concours destinés aux ensembles vocaux. Lorsqu'on a vu passer celui-là, on a décidé d'envoyer notre candidature. Il fallait soumettre une chanson francophone, écrite et composée par un ou des Canadiens. Nous, on fait beaucoup de trucs, des choses assez différentes. On a fouillé dans notre répertoire, on a choisi Martin de la chasse-galerie, une chanson connue qui répondait bien aux critères », exprime la fondatrice et directrice musicale d'Odyssea, Isabelle Arsenault.
Quelque 80 candidatures ont été reçues. Les chefs de choeur Chantal Masson Bourque et Iwan Edwards, l'animatrice Françoise Davoine et les réalisatrices Odile Magnan et Guylaine Picard avaient la délicate tâche d'écouter ces voix plurielles. Et de choisir celles qui se grefferaient au projet.
Odyssea a appris juste avant les Fêtes qu'il faisait partie des heureux choeurs retenus.
« C'est une belle réalisation. Ça nous donne une belle visibilité, oui, mais aussi une crédibilité. Pour les choristes comme pour moi, c'est comme une étoile dans notre cahier. »
Enregistrée à la salle Bandeen de l'Université Bishop's, la chanson a été réarrangée pour les besoins de l'album.
« Le disque est dans l'ensemble assez calme, on apporte une petite touche plus rythmée, mais pour ne pas trop détonner, on a choisi de travailler l'aspect percussif avec une guitare, un violon, une contrebasse et un accordéon. »
Une captation vidéo a été effectuée lors de l'enregistrement. On peut la visionner sur la page Facebook d'Odyssea.
« Je pense qu'il montre bien le plaisir qu'on a à faire de la musique ensemble, l'ambiance dans laquelle nous travaillons », dit Mme Arsenault, qui insiste cependant sur la rigueur avec laquelle ses choristes perfectionnent leur répertoire.
« On peaufine beaucoup la justesse et l'équilibre entre les différents pupitres. »
L'ensemble vocal prépare deux clips qui seront diffusés au cours des prochains mois. Il travaille aussi sur le répertoire de son prochain concert, prévu au printemps 2018.
« Notre dernier spectacle éponyme remonte à 2014. On est en train d'en monter un nouveau qu'on promènera un peu partout. »