Hubert Lavallée, directeur artistique de la Chapelle du Rang 1 de Lac-Mégantic.

Chapelle du Rang 1 : petite salle, grands noms

Il était probablement minuit moins une. La chapelle anglicane St.Barnabas de Lac-Mégantic prenait l’eau, littéralement, quand Stéphane Lavallée l’a achetée. Avec ses trois fils, Jérôme, Félix et Hubert, il a retapé la bâtisse datant de 1891. Au fil des travaux, entre murs et vitraux, le quatuor a imaginé une deuxième vie à l’édifice chargé d’histoire. Une vie musicale. L’idée était porteuse, l’élan était là. Après avoir ensemble mis sur pied un OSBL, ils ont bricolé une première saison de concerts haute en moments forts. Artistes établis et talents émergents ont foulé la scène d’exception l’an dernier. Chaque fois, le rendez-vous a été heureux. Pareil succès appelait une suite. À nouveau cet été, la Chapelle du Rang 1 ouvre son écrin centenaire aux musiciens de tous horizons.

Vincent Vallières, Safia Nolin, Tire le coyote, Paul Piché, Cindy Bédard et Andréanne A. Malette sont quelques-uns des artistes qui viendront chanter dans le cocon intime de la toute petite salle de 60 places. Après son tour de chant aux FrancoFolies de Montréal, la chanteuse française Pomme fera aussi un crochet par la Chapelle, le 21 juillet, pour y présenter son seul autre spectacle en sol québécois de l’été.

« On avait la volonté d’animer la scène musicale de la région en offrant une programmation culturelle diversifiée et complémentaire à ce qu’il y avait déjà. Qu’une salle de si petite taille réussisse à attirer de si grands noms, c’est plutôt rare. Et ça donne des soirées uniques. Lorsque les gens viennent ici, ils vivent une expérience de spectacle différente. Parce que c’est tout petit et très chaleureux, c’est comme s’ils accueillaient les artistes dans leur salon », exprime le directeur artistique de la Chapelle, Hubert Lavallée.

L’image est bien choisie. La convivialité d’un salon, c’est un peu beaucoup ce que les Lavallée ont réussi à insuffler à l’endroit. Chaque spectacle est d’ailleurs précédé d’un souper-barbecue où les uns et les autres se rencontrent, discutent et échangent autour des assiettes. Comme jadis sur le perron de l’église. Mais en mieux. Une façon de rassembler la communauté, de sceller le tissu social.

« On a reçu plusieurs messages de spectateurs qui étaient enchantés de leur passage chez nous, de ce qu’ils y avaient vécu, note Hubert Lavallée. Certains étaient du coin, d’autres étaient venus de plus loin. C’est très touchant. Ça donne un réel sens à tout ça, à ce projet qu’on voulait rassembleur et qu’on a pensé et porté bénévolement en famille, en misant sur les forces de chacun. »

Les spectateurs, justement, ont eu droit à une première mise en bouche, jeudi dernier, avec le show d’Émile Bilodeau qui affichait complet moins de 48 heures après la mise en vente des billets. Mais l’an deux estival de la Chapelle sera véritablement lancé un peu plus tard, la fin de semaine du 6 juillet. La date est aussi symbolique que chargée émotivement. Cela fera cinq ans que la tragédie ferroviaire a cisaillé le cœur de la petite communauté.

« On a pensé cette fin de semaine là comme un week-end réconfort, avec le spectacle de Vincent Vallières le vendredi et celui de Paul Piché le samedi. L’un et l’autre ont tout de suite accepté notre invitation. Chacun présentera un show solo acoustique, spécialement pensé pour l’endroit », résume Hubert Lavallée.

Plus tard dans le mois, Cindy Bédard proposera un tour de chant country (14 juillet) et Tire le coyote viendra promener sa poésie à nulle autre pareille (28 juillet). Fabiola et sa version des immortelles de Piaf et Brel (4 août), Andréanne A. Mallette (11 août), l’ancienne candidate de La voix Tamara Weber-Fillion (18 août) et un spectacle hommage à Cat Stevens (25 août) suivront. Safia Nolin, qui avait offert une prestation d’exception l’an dernier, sera de retour le 1er septembre pour partager le matériel tout neuf de son prochain album. Le lendemain, l’artiste de la région Chantal Poulin interprétera son répertoire tissé de jazz, de folk, de pop. Un hommage à Leonard Cohen clôturera la saison, le 6 octobre.

Ça vous intéresse?

www.chapelledurang1.com