<em>De Montréal à Québec</em>, Luis Mariano, <em>Luis Mariano : Grandes chansons</em> (2012)
<em>De Montréal à Québec</em>, Luis Mariano, <em>Luis Mariano : Grandes chansons</em> (2012)

Chanson de circonstance

L’émission spéciale d’En direct de l’univers pour la fête des Mères a ramené Luis Mariano à notre mémoire, avec l’inattendue interprétation de Marc Labrèche dans Maman la plus belle du monde (inoubliable, la face de bœuf de la mama!). Mais c’était aussi une façon de souligner les 50 ans de la disparition de ce prince de l’opérette, également vedette de cinéma, emporté à 55 ans, le 14 juillet 1970, par une hépatite qui a dégénéré en hémorragie cérébrale. Le célèbre Basque espagnol nous a laissés plusieurs colorées immortelles, dont La belle de Cadix et Mexico, mais il a aussi dédié des chansons à la chaleur du public québécois, telles Les cloches du Canada (1951) et De Montréal à Québec (1953), avec un petit clin d’œil à notre accent. « On voudrait embrasser d’un grand geste amical / De Québec à Montréal / Tous les gens qui vous disent : oui monsieur, c’est correct / De Montréal à Québec. »