<em>Everybody Hurts</em>, R.E.M., <em>Automatic for the People</em> (1992)
<em>Everybody Hurts</em>, R.E.M., <em>Automatic for the People</em> (1992)

Chanson de circonstance

Steve Bergeron
Steve Bergeron
La Tribune
En 2012, les Nations Unies ont proclamé que le 5 septembre — date du décès de mère Teresa de Calcutta (1910-1997) —, serait désormais la Journée internationale de la charité. Fortement associée au christianisme, cette vertu est, de nos jours, souvent remplacée par le mot « empathie », soit la capacité de s’identifier à autrui dans ce qu’il ressent. On pourrait dire que l’empathie est le point de départ de la charité, laquelle est le côté actif et concret de l’amour du prochain. Vous êtes donc invité, aujourd’hui, à poser un geste empathique... ou charitable. Telle était l’intention d’ailleurs de la chanson Everybody Hurts de R.E.M., écrite dans un dessein de prévention contre le suicide auprès des adolescents. Elle est devenue un hymne incontournable d’empathie et de charité, peu importe les circonstances. Une nouvelle version a justement été enregistrée en 2010 au Royaume-Uni pour soutenir les victimes du séisme en Haïti.