Chanson de circonstance

15 septembre Benjamin Biolay La superbe (2009)

Paru en 2009, La superbe est un jalon majeur dans la discographie de Benjamin Biolay, qui lui a valu deux prix Victoire l’année suivante, soit celui de l’interprète masculin de l’année et celui de l’album de l’année, dans la catégorie Chanson, variétés. Disque d’or en trois semaines, salué pour son ampleur orchestrale et ses rappels de Gainsbourg, Legrand et des Beatles, l’album double de 22 plages est une sorte d’épopée sentimentale et existentialiste d’un homme en rupture amoureuse, se déroulant entre un 15 août et un 15 septembre (respectivement la deuxième et la dernière chanson). Tout y passe dans cette mise à nu faite de désillusions, de dérives et de règlements de compte. Mais l’humain étant ce qu’il est, le largué ne peut terminer son périple chansonnier sans une note d’espoir, demandant à sa « superbe » de « juste revenir au matin », et « les éléphants roses reprendront leur chemin ».