La science du rock’n roll, nouvelle exposition du Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke, projettera les visiteurs dans une expérience musicale et scientifique durant tout l’été. Sur la photo, Michelle Bélanger, directrice générale du Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke, et Bryan Reinblatt, directeur général d’Elevation Productions, l’agence ayant conçu l’exposition.

Cet été, ça va rocker au Musée

L’exposition propulsera les visiteurs dans une aventure musicale où ils pourront découvrir le rôle de la science dans la création et la diffusion de la musique rock’n roll à travers l’histoire des années 1950 à 2000.

« Chaque fois que j’entre dans la salle d’exposition, j’ai l’impression de me transformer en une véritable rockstar internationale », lance Michelle Bélanger, directrice générale du Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke.

L’exposition est présentée sur deux étages et propose une panoplie d’activités interactives.

« Les gens pourront surtout voir de quelle manière la technologie a joué un rôle dans la passion pour le rock’n roll au fil du temps », a indiqué Bryan Reinblatt, directeur général d’Elevation Productions.

Les visiteurs pourront ainsi jouer librement avec les instruments mis à leur disposition. Ils seront invités à faire des solos de batterie ou à jouer des ballades à la guitare électrique.

Il y aura aussi une table permettant à ceux qui le voudront de créer une chanson à l’aide de jetons représentant des instruments musicaux.

« Les activités proposées par l’exposition sont variées et destinées à tous les âges. C’est une sortie que les personnes pourront faire en famille, ce sera intergénérationnel », avance Michelle Bélanger.

Des soirées musicales

Pendant que l’ouïe sera stimulée par des chansons qui rappelleront assurément des souvenirs à quelques-uns des visiteurs, des images et accessoires associés à l’histoire du rock seront disposés en suivant une logique temporelle.

« Les gens pourront revoir les vieux walkmans et autres appareils qui ont permis à tous d’écouter la musique au fil du temps », lance-t-elle, toute nostalgique.

En plus de cette exposition de jour, le Musée tiendra aussi des soirées musicales avec la présence de groupes et de platinistes qui revisiteront les plus grands classiques des années 1960 jusqu’à aujourd’hui.

« On désirait vraiment miser sur l’ambiance festive et attirer aussi les personnes âgées de 18 à 25 ans. La microbrasserie Le Siboire sera aussi présente à ces soirées pour y offrir ses bières », a-t-elle expliqué.

Ces soirées spéciales auront lieu le 29 juin, le 13 juillet et le 17 août 2018.

Toute l’équipe du Musée espère que cette exposition attirera un nombre record de visiteurs cet été, soit plus de 27 000.

Une nouvelle identité

L'équipe du Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke a profité de la présentation de sa nouvelle exposition pour faire le dévoilement de sa nouvelle identité visuelle. Le nouveau logo de l'établissement sera désormais MNS2.

« Nous voulions trouver une manière de nous positionner encore plus fort à Sherbrooke, en région et au Québec. Nous avions une identité très jeune et nous désirions aussi aller chercher une clientèle plus vieille », a lancé Mme Bélanger.

La nouvelle identité se décline aussi par un nouveau site internet, revu par l'équipe de CAKE Communication à Sherbrooke.

Le changement s'appuie sur un des objectifs du plan stratégique triennal du Musée, qui consistait à « renouveler et consolider le positionnement et la notoriété du musée ».

« C'est un changement brillant, à l'image de notre musée qui évolue de manière exponentielle », conclut Mme Bélanger.