Céramystic s'installe à Barnston-Ouest

Après 15 ans à se déployer dans le hameau de Mystic, l’événement Céramystic déménage ses poteries dans celui de Ways Mills, situé dans la municipalité de Barnston-Ouest, entre Ayer’s Cliff et Coaticook.

L’expo-vente à ciel ouvert sera reprise par le Centre d’art Rozynski à la suite du souhait de son instigateur, Jacques Marsot, de prendre sa retraite. « À 74 ans, je commençais à être fatigué », admet le céramiste, qui transformait le terrain de son atelier de création en musée extérieur au début de chaque été. « J’ai eu la chance de rencontrer les gens de cette galerie cet été et ils m’ont proposé de reprendre ma formule. Je leur transmets donc tous mes dossiers, et je les épaulerai durant la passation des pouvoirs. »

L'instigateur de Céramystic, Jacques Marsot

Le Centre d’art Rozynski se spécialise dans les sculptures et les céramiques. Il a donc été tout naturel pour lui de reprendre le flambeau de Céramystic. La résolution officielle en ce sens a d’ailleurs été adoptée dimanche dernier par le C.A. de l’organisme à but non lucratif, confirme la directrice générale du centre, Aude Gendreau-Turmel.

Cette dernière explique que le Centre d’art fera un copier-­coller de l’événement mis sur pied par M. Marsot. Une trentaine de céramistes exposeront donc à l’extérieur à la fin juin (du 21 juin au 2 juillet 2019, plus précisément), et le public pourra toujours pique-niquer sur le terrain de la nouvelle propriété. « On va reprendre la formule telle quelle, du moins pour la première année », indique Mme Gendreau-Turmel. 

La DG explique que bien que le Centre d’art n’ait ouvert ses portes que tout récemment, en 2017, les lieux ont un imposant passé en tant que centre de production et de résidence d’artistes en lien avec l’art de la céramique. Dès 1964, le bâtiment, acquis par Stanley et Wanda Rozynski, a abrité l’atelier-école de poterie Rozynska, qui a joué un rôle important dans le développement de la céramique au Québec. « On a donc vraiment les installations pour être un espace créatif actif, plutôt que créatif passif comme l’est, sans rien lui enlever, l’expo-vente Céramystic. »

Mme Gendreau-Turmel voudrait éventuellement « bonifier » l’événement.

Quant à l’ancienne terre d’accueil de Céramystic, elle sera officiellement mise en vente prochainement, son propriétaire désirant s’installer dans un lieu plus petit.