Le visuel mis de l’avant pour faire la promotion de la fête propose un violon, symbole de la musique traditionnelle qui occupe une grande place dans l’imaginaire québécois et une pagaie qui fait référence aux Premières nations.

Célébrer les traditions

La Fête nationale souhaite célébrer les traditions du Québec pour sa 185e édition. C’est donc sous le thème « Un monde de traditions » que la Société nationale de l’Estrie présentera son événement régional pour la Fête nationale qui se déroulera au Parc de la Gorge et la Ville de Coaticook le 23 juin prochain.

Le visuel mis de l’avant pour faire la promotion de la fête propose un violon, symbole de la musique traditionnelle qui occupe une grande place dans l’imaginaire québécois et une pagaie qui fait référence aux Premières nations.

« Chaque année, la Fête nationale rassemble plus de 30 000 participants sur une trentaine de sites de fête en Estrie. Coordonner ces festivités représente un mandat important qui nous emballe au plus haut point. Il y a des traditions dans chacune des régions du Québec et cette année, les 23 et 24 juin, ce sera un rendez-vous incontournable pour les mettre à l’avant-scène, les faire connaître et en être fiers parce qu’elles font partie de nous, de notre culture, » a déclaré Etienne-Alexis Boucher, président de la Société nationale de l’Estrie.

Les célébrations des 23 et 24 juin rassemblent plus de 2,5 millions de personnes par l’organisation de plus de 6 000 activités réparties sur plus de 700 sites au Québec, de Malartic à Cap-au-Renard, en passant par Coaticook et Saint-Fabien. La Fête nationale invite toute la population à plonger dans ce monde de traditions et à venir festoyer sur l’un des nombreux sites.