Chérie par les enfants et souvent accompagnée de son ami Foin-Foin, Guylaine Bouthillette, alias Brimbelle, a parfois des effets inattendus sur ses petits admirateurs et admiratrices. « Une maman dont le fils refusait tout légume dans son assiette m’a écrit pour me dire que son garçon avait fini par planter sa fourchette dans les carottes, haricots, brocolis et compagnie lorsqu’elle lui avait dit que c’étaient les légumes que cultivait Foin-Foin. »

Brimbelle: chanter à la ferme comme au marché

Deux ans après avoir lancé son premier disque jeunesse, il arrive encore que Guylaine Bouthillette se pince. Devant les salles pleines d’enfants qui entonnent ses chansons, la Drummondvilloise derrière le personnage de Brimbelle savoure son bonheur autant qu’elle a peine à y croire.

« C’est-à-dire que j’ai créé ce projet musical en souhaitant toucher les enfants, en voulant leur apporter du bonheur et leur apprendre des choses. Voir qu’ils sont là, au rendez-vous, et qu’ils connaissent mes chansons par cœur, c’est source de grande fierté. De beaucoup de gratitude, aussi. J’essaie de profiter de chaque instant, de graver ces moments précieux dans la mémoire de mon disque dur interne », explique celle qui, guitare à la main et chapeau de paille sur la tête, a promené les chansons de son premier disque, La ferme de Foin-Foin, aux quatre coins de la province.

Forte de ce premier succès, elle lançait cette semaine une deuxième bordée de chansons. Douze nouvelles compositions figurent sur le CD et le DVD Brimbelle — De la ferme au marché.

« Une maman dont le fils refusait tout légume dans son assiette m’a écrit pour me dire que son garçon avait fini par planter sa fourchette dans les carottes, haricots, brocolis et compagnie lorsqu’elle lui avait dit que c’étaient les légumes que cultivait Foin-Foin. Des témoignages comme celui-ci me touchent droit au cœur parce que, avec le projet de Brimbelle, je m’étais donné comme mission de rejoindre les enfants et de démythifier pour eux la provenance des aliments. Avec les nouvelles chansons, je vais un pas plus loin, j’ai creusé davantage cette thématique. »  

L’auteure-compositrice-interprète a bâti son DVD comme un film musical au cours duquel on la suit pendant une journée typique de marché. Elle s’éveille au chant du coq Roméo et visite différents producteurs pour recueillir les produits qu’elle vendra à son coloré kiosque au terme de sa tournée champêtre.

Lavande et alpagas

« Les enfants voient ainsi que les ressources peuvent être transformées. Je pense que ça illustre bien que, derrière chaque produit du marché, il y a des producteurs et des artisans qui ont investi cœur et temps. »

Lavande parfumée, attachants alpagas, maïs sucré, tricots de laine, récoltes aux champs, bébés animaux et bourdonnant marché sont quelques-uns des sujets ayant inspiré la blonde créatrice, qui s’apprête à repartir en tournée avec ses neuves chansons.

À l’image du DVD, qui a été tourné en trois temps dans les paysages magnifiques de Charlevoix, le spectacle promènera les tout-petits dans le monde agricole de Brimbelle. Dans son joli décor fermier rempli de peluches, celle-ci sera accompagnée de l’ami et mascotte Foin-Foin, ainsi que des marionnettes Brindille et Brindouille, qui figurent aussi sur le DVD.

« C’était un beau défi d’intégrer des marionnettes à la vidéo. Le réalisateur, les caméramans, tout le monde a mis l’épaule à la roue pour qu’on y arrive. Le spectacle est, lui, très interactif. J’aime faire participer les enfants, les emmener dans mon univers, en campagne. »

Mentor Arthur

Un univers qui pourrait éventuellement se déployer au petit écran.

« Les producteurs s’affairent à créer une chaîne YouTube pour Brimbelle. Qui sait? On verra peut-être un jour une émission de télévision... Dans tous les cas, je me trouve privilégiée de faire partie de l’écurie de Gregg Musique. Je n’aurais pas pu rêver d’une meilleure meilleure équipe. Ils sont très respectueux de mes idées, de ma vision et, en plus, j’ai la grande chance d’avoir François Tremblay [alias Arthur L’Aventurier] comme mentor. »  

La fermière préférée des tout-petits a encore une malle pleine d’idées pour, éventuellement, faire fleurir d’autres bouquets de chansons country-folk.

« Souvent, ce sont les mélodies qui me viennent en premier et je réalise que celles du deuxième disque sont un peu plus entraînantes. Pour les textes, il y a encore beaucoup de sujets à creuser parce que, au fond, le grand thème de mon projet musical, c’est la vie, c’est un retour à la base et aux racines de l’alimentation. »

Vous voulez y aller?
Quoi: Brimbelle de la ferme au marché
Quand: Dimanche 18 mars, 15 h
Où: Centre d'art La Chapelle
Billets : 15$ et 22$
Infos: centredartlachapelle.com

Épopée de pick-up

En écrivant ses chansons, Guylaine Bouthillette se voyait dans une vieille camionnette rouge au charme suranné.

Le réalisateur Pierre Grenier, à qui elle en a parlé alors qu’elle enregistrait ses nouvelles compos, a eu un flash. Dans un rang, tout près de chez lui en Beauce, quelqu’un vendait justement une camionnette rouge d’antan.

« On est allés la voir, on a même fait des photos. C’était exactement celle-là que je voulais pour mon DVD. »

Sauf que le propriétaire souhaitait vendre son véhicule, pas le louer.

« On a donc oublié cette avenue. »

Lorsque le tournage s’est amorcé à Charlevoix, les producteurs ont réussi à mettre la main sur un modèle très similaire. « Un vieux pick-up rouge identique qu’ils ont loué à un monsieur. En jasant avec lui, on a réalisé que sa camionnette, eh bien c’était la même que celle repérée en Beauce! Il l’avait achetée tout récemment et il avait accepté de nous la louer le temps du tournage. »

BRIMBELLE
De la ferme au marché (CD et DVD)
ENFANTS
Gregg Musique