Béatitudes florales à la bibliothèque de Coaticook

Jusqu'au 25 juin, les visiteurs de la Bibliothèque Françoise-Maurice de Coaticook seront plongés dans un univers floral hautement coloré grâce à l'exposition Fleurs de joie, de l'artiste-peintre Marie-Claude Fournier.
Marie-Claude Fournier
À travers ses oeuvres qui rendent hommage à la nature, l'artiste montréalaise originaire de Sherbrooke cherche à communiquer l'optimisme et l'intensité.
« Je suis habitée par les couleurs, et ce que je fais transmet ma joie de vivre, dit Mme Fournier. En plus d'avoir un univers très coloré, j'aime aussi beaucoup les textures. »
Lorsqu'elle peint, Marie-Claude Fournier emploie une technique particulière, qui se déroule en deux étapes. « Premièrement, je n'essaie pas de reproduire quelque chose : j'y vais avec une gestuelle, je remplis mon canevas ou ma feuille avec toutes sortes de textures, de formes, de couleurs... Je cherche une espèce d'équilibre. Une fois que cette étape-là est complétée, je vais tourner mon canevas pour voir ce qui se dégage. Je peux voir une fleur à un endroit, une texture que je veux valoriser à un autre, etc. » explique celle qui a étudié les arts au Centre communautaire Saint-Mathieu et au Centre Saydie-Bronfman, puis à l'Université du Québec à Montréal.
Représentant tous des fleurs, les neuf tableaux qui sont exposés à la bibliothèque de Coaticook jusqu'à la fin du mois de juin marient différentes techniques que Marie-Claude Fournier s'amuse à mélanger pour créer des effets inédits.
« Mon médium de base, c'est l'acrylique, mais je vais rarement utiliser juste ça, indique-t-elle. Je vais très souvent ajouter des papiers imprimés ou rehausser des textures avec du pastel gras. Plus récemment, j'utilise le mortier de structure aussi. J'aime beaucoup travailler avec différentes matières qui réagissent différemment. »