Mario Trépanier
Mario Trépanier

Arts en bref

ANNONCES DE LA MINISTRE DE LA CULTURE

Le CCUS n’avait pas d’attentes

Même si la ministre de la Culture Nathalie Roy n’a encore rien annoncé à propos d’une éventuelle réouverture des salles de spectacles (sauf qu’elle pense pouvoir l’autoriser d’ici la Fête nationale), Mario Trépanier, directeur du Centre culturel de l’Université de Sherbrooke, ne peut pas dire qu’il a été déçu, car il n’avait pas d’attentes. Et lorsqu’il y aura une déclaration, il se doute bien que cela ne signifiera pas un retour à une programmation habituelle, étant donné les actuelles consignes de distanciation sociale.

« Cette fois-ci, je pressentais des annonces d’aide financière pour les créateurs. C’était normal et cela aurait peut-être même pu arriver plus tôt. Je demeure très ouvert à ce qui nous sera proposé, mais je crois qu’on nous demandera de tenir des événements sur le mode de la distanciation physique, comme dans les commerces. Je pense donc à des sortes de projets COVID qui pourraient être testés. C’est ce que j’entrevois. »

Jusqu’à maintenant, les seuls soutiens reçus par le diffuseur sont une bonification de la « très petite » aide de Patrimoine Canada, annoncée par Steven Guilbeault, ainsi que les avances, par Québec, sur les fonds déjà promis, mesure prise à la fin de mars et que la ministre a rappelée lundi. « C’est simplement que le décaissement des subventions accordées pour 2020-2021 a été devancé », explique Mario Trépanier.

Seule bonne nouvelle : la réouverture prochaine de la galerie d’art Antoine-Sirois, permise en même temps que celle des musées. « Nous pensons faire un autre type de projet pour l’été, mais il est encore trop tôt pour le confirmer. Nous reviendrons en automne avec la programmation prévue. »

Le Musée Beaulne

Le Musée Beaulne rouvrira le 16 juin.

Le conseil d’administration et la direction du Musée Beaulne ont annoncé hier la réouverture de l’établissement coaticookois le 16 juin prochain.

Après près de trois mois de fermeture, l’équipe d’employés s’adonne aux préparatifs qui permettront au Musée d’accueillir le public en toute sécurité. Toutes les mesures sanitaires seront mises en œuvre afin de susciter la confiance des visiteurs sans les priver du plaisir d’une expérience enrichissante, assure-t-on dans un communiqué.

La programmation des expositions reprendra son cours normal. Il est possible de consulter la liste et le descriptif des expositions sur le site Web du musée, lequel annonce l’exposition déjà installée  50 ans, ça se fête! , sur le demi-siècle de l’aréna Gérard-Couillard, Le Grand Henri, magicien légendaire, La pierre et moi... au musée (un collectif de huit sculpteurs sur pierre) et Littoral — Regard sur les battures du Saint-Laurent, de Jean-Thomas Bédard. 

En attendant de se déplacer physiquement, le public peut voir des expositions virtuelles traitant de plusieurs thématiques sur le site du musée.