Catherine Elvira Chartier et Pier-Carlo Liva lancent leur premier album en duo.

Après 26 ans en couple, un premier album en duo

Après 26 ans de couple, la soprano Catherine Elvira Chartier et le guitariste Pier-Carlo Liva sortent Un voyage, une voix, une guitare, leur tout premier album classique en duo.

Les deux amoureux ont eu l’occasion de collaborer ensemble dans le groupe de heavy métal Liva, mais c’est un tout premier disque de musique classique pour eux. « Ça fait plusieurs années qu’on le prépare, décrit M. Liva. Le fruit est mûr ! C’est un cadeau qu’on fait à notre public, qui suit notre carrière depuis des années. On fait souvent des contrats privés, mais là c’est public sur toute la ligne. »

Mme Elvira Chartier est un peu plus fébrile qu’à l’habitude, puisque les morceaux interprétés ne sont pas composés par les deux musiciens. « J’ai souvent eu l’occasion de chanter sur des albums de collègues, où j’étais soliste, mais j’étais rendu à l’étape d’être seule. J’avais envie de me rendre là et d’immortaliser le travail que j’ai fait durant toutes ces années. C’est sûr que moi, je suis un peu plus fébrile que les autres albums, qui étaient des compositions. Là, ce sont des œuvres connues qui ont été chantées par d’autres. Il y aura une espèce de comparaison, ce qui est un thrill de plus », analyse-t-elle. 

Comment est-ce qu’on passe du métal au classique ? « Je l’ai toujours fait, indique Pier-Carlo Liva. C’est comme respirer. C’est tout naturel pour moi, même si ça semble très loin, très différent. »

Le guitariste a adapté des tubes pour les interpréter à l’aide de son instrument de prédilection. « Il y a des pièces déjà écrites pour guitares et voix. On est habitués de travailler ensemble dans des contrats privés. Il est arrivé que je transcrive des pièces originalement au piano à la guitare 10 cordes. J’ai justement acheté une guitare à dix cordes pour avoir plus de registres, comme un pianiste. Les choix se sont faits avec des goûts personnels. On a fait des blocs en français, en allemand, en espagnol, en anglais et en brésilien », explique M. Liva.

Guitare à dix cordes

Si les gens connaissent souvent les guitares à six ou à douze cordes, l’instrument qui en compte dix est plutôt méconnu. « Il y a les six cordes que l’on connaît et j’ai commandé à l’unité les plus graves. J’ai commandé des cordes à l’unité pour choisir les bonnes notes pour les transcriptions. L’instrument existe depuis plusieurs décennies. Je suis heureux du résultat que ça donne », affirme Pier-Carlo Liva, souriant. 

Le disque est en vente au coût de 20 $ au www.catherineelvirachartier.com. Le concert de lancement a lieu ce dimanche 10 mars à 15 h à l’église Plymouth-Trinity. L’entrée est au coût de 35 $ et les spectateurs ont un rabais de 50 % sur l’album. Les aînés peuvent assister au spectacle pour 30 $ et les étudiants pour 15 $.