Sarah Boucher a débuté en 2008 à titre de conservatrice au Musée des beaux-arts de Sherbrooke. Elle vient de quitter son poste pour de nouveaux défis professionnels.
Sarah Boucher a débuté en 2008 à titre de conservatrice au Musée des beaux-arts de Sherbrooke. Elle vient de quitter son poste pour de nouveaux défis professionnels.

Après 12 ans au MBAS, un nouveau défi pour Sarah Boucher

Lilia Gaulin
Lilia Gaulin
initiative de journalisme local, La Tribune
Article réservé aux abonnés
Sarah Boucher a œuvré à titre de conservatrice du Musée des beaux-arts de Sherbrooke (MBAS) pendant près de 12 ans. Arrivée en poste fraîchement diplômée et comme l’une des plus jeunes du milieu, elle a laissé sa marque au sein de l’établissement muséal. C’est riche de toutes les rencontres effectuées et les expériences vécues qu’elle quitte ses fonctions, en se tournant vers un nouveau projet professionnel.