Année faste pour une ultime revue

À des années-lumière des flamboyants costumes et décors du Bye Bye de Radio-Canada, Les Zapartistes proposent une revue de l'année plus modeste, mais également plus cinglante et mordante. Cinq micros, trois musiciens, quelques perruques tout droit sorties d'un magasin de farce et attrape et un humour intelligent et engagé, voilà tout ce qu'il faut aux cinq corrosifs artistes pour revoir et corriger l'actualité de 2013.
De passage au Centre culturel de l'Université de Sherbrooke, mercredi, pour présenter Zap 2013, François Patenaude, Christian Vanasse, Vincent Bolduc, Jean-François Nadeau et Brigitte Poupart ont fait replonger les Sherbrookois dans les méandres de 2013, une année faste en matériel pour ces décapants artistes.
De Pierre Karl Péladeau qui raconte un conte d'Hydro à François Legault qui dégringole dans les sondages au point de demander conseil à Mélanie Joly, en passant par la mort de Paul Desmarais qui laisse dans le deuil son caniche Jean ou Vladimir Poutine qui n'aime pas l'environnement parce que ça fait gai et que les gais, c'est « ouach caca », les Zapartistes sont capables de faire rigoler sur tous les travers de la société grâce à leurs textes habillement rédigés.
Texte complet dans La Tribune de jeudi.
Abonnement à la version électronique: