L’auteur, metteur en scène et acteur sherbrookois André Gélineau devient le nouveau directeur artistique du Théâtre du Double signe. Il a célébré sa nomination avec la directrice de la compagnie, Lilie Bergeron.

André Gélineau nommé directeur artistique

André Gélineau devient le nouveau directeur artistique du Théâtre du Double signe. L’auteur, metteur en scène et acteur sherbrookois est en pays de connaissance, lui qui, dans le passé, a déjà travaillé sur différents projets avec la compagnie.

Il succède à l’homme de théâtre et cofondateur du Double signe Patrick Quintal, qui a annoncé son départ en mars dernier.

« Il y a une complicité et une affinité avec l’équipe qui fait que je me sens comme chez moi au Double signe. La mission de la compagnie, son esprit et le mandat qu’elle s’est donné depuis sa fondation me rejoint. Ce que Patrick a installé et ce qu’il a poursuivi avec le reste de l’équipe, cette façon de faire du théâtre de création en travaillant les formes d’écriture et cette fascination pour l’être humain qui se déploie dans les productions, j’ai tout ça à cœur », dit le nouveau directeur artistique.

Jusqu’en 2014, celui-ci a tenu les rênes de la défunte troupe théâtrale Turcs Gobeurs d’Opium, qu’il avait cofondée dix ans plus tôt.

« Je ne pensais pas reprendre la direction artistique d’une compagnie si rapidement, mais le contexte fait en sorte que j’avais envie de plonger. La présence de l’équipe tissée serrée Double signe, présente au quotidien, est précieuse. Je sens qu’elle est avec moi. Très vite, d’ailleurs, tout le monde m’a fait confiance. On m’a fait une belle place », exprime celui qui était présent au Double signe en tant que conseiller artistique depuis quelques mois déjà.

Gage d’avenir

« L’arrivée d’André Gelineau marque un passage significatif pour le Théâtre du Double signe. Une nouvelle génération d’artistes s’approprie sa mission, relève le défi du théâtre dans notre région et rassure les fondateurs quant à la pérennité de leur créature. Après 38 années d’existence, nous percevons ce geste à la fois comme la reconnaissance du travail accompli et le gage d’un avenir prometteur » souligne Jean-Pierre Bertrand, président du conseil d’administration du Double signe, dans un communiqué émis mardi.

Au fil des ans, André Gélineau a notamment écrit et mis en scène Ce qu’on enterre, Vulgus HTML et Mustang. Il a collaboré tant avec Le Petit Théâtre de Sherbrooke (Nos petits doigts, Manuel d’instructions pour cesser de grandir) qu’avec le Double signe (Disparitions). Il a présentement plusieurs projets de création en chemin, dont Ivan Off, Grands succès du folklore et S’effondrent les vidéoclubs.

« Je vais continuer à créer, bien sûr, ça fait partie de moi. Et c’est certain que je vais mettre ma griffe d’auteur ou de metteur en scène sur certaines productions, mais ce n’est pas quelque chose qu’il faut systématiser. Au contraire. Assumer une direction artistique, c’est surtout être à l’écoute des projets, entendre ce qu’ils commandent et tendre la main, ensuite, aux meilleures personnes pour le porter. »

Pour marquer l’arrivée d’André Gélineau, l’institution théâtrale a par ailleurs joliment revampé son site web. Sous l’onglet programmation, elle annonce six volets bien définis : ateliers-théâtre, création, laboratoire de création, commande d’œuvre, artiste en résidence et projet « extra ».