Léany Lemay et Amélya Nolet sont réunies dans l’organisation d’un spectacle de jeunes talents au profit de la Fondation Rêtes d’enfants, samedi soir, à Orford Musique.

Amélya et Léany, unies par les rêves

SHERBROOKE — Amélya Nolet, c’est une artiste dans l’âme. Elle peint, chante, joue du piano. Elle rêve de faire de la scène. C’est une adolescente pleine d’initiative qui décide de monter un spectacle. Une rassembleuse qui convainc 30 bénévoles de l’aider à le faire et inspire 24 jeunes de 8 à 18 ans à briller avec elle sous les projecteurs, le temps d’une soirée. Une personne au grand cœur qui choisit de verser tous les profits de la soirée à une bonne cause, la Fondation Rêves d’enfants.

Rêves d’enfants, c’est notamment le rêve de Léany Lemay, une grande brûlée de 8 ans, qui a choisi d’aller dans un pays où il y a de beaux insectes. Car elle adore les insectes. Et les animaux aussi. Elle s’envolera donc vers le Costa Rica avec ses parents, ses trois frères et sa sœur en janvier. Un premier voyage en avion pour les enfants. La réalisation d’un rêve après ce qui ressemblait à un cauchemar.

Quand elle avait 4 ans, Léany jouait avec son frère de 7 ans dans une maisonnette que son père avait construite dans un arbre dans le bois en arrière de la maison familiale. C’était le 24 décembre 2014. « Il y a eu un accident. Mon frère a voulu me montrer comment fonctionnait une allumette. Je suis restée coincée au deuxième étage de la maison. Mon frère a essayé d’éteindre le feu. Après il a poussé le matelas pour que je puisse sauter. Mais ç’a déchiré et ç’a fait un plus gros feu », raconte la volubile et pimpante enfant.

« Finalement, ma sœur, qui était dans la maison familiale, a vu la fumée. Et ma mère est venue me sauver », ajoute Léany.

« Son frère avait tenté d’éteindre le feu avec son manteau. Il était descendu de la maison dans l’arbre pour aller chercher de la neige. Quand je suis arrivée, tout était en flamme. Je ne pensais même plus qu’elle respirait », se souvient Liza Belley, la maman de Léany.

Les secours sont arrivés et le pire a été évité. Léany a été admise à l’hôpital où elle a été intubée et endormie. Pour une semaine. « Elle a eu de la chance dans sa malchance. Son habit de neige l’a protégée alors les brûlures sont principalement sur les mains et au visage », souligne la maman.

Léany a été hospitalisée cinq semaines. Elle a eu deux greffes. Mais elle était sur pied pour commencer la maternelle en septembre suivant. Ses médecins font les suivis nécessaires. Depuis, elle a eu deux chirurgies pour ses mains. À cause de sa croissance. Mais rien qui l’empêche de sourire. Et de chanter.

Léany chantera d’ailleurs lors du spectacle organisé par Amélya. Le spectacle intitulé Talents pour rêver aura lieu à Orford Musique le samedi 24 novembre à 19 h 30. La chroniqueuse et designer Marie Hogue et l’humoriste Julie Caron sont les porte-paroles de l’événement.

Quinze numéros de chant, de danse, de violoncelle, de magie seront présentés par les 24 jeunes qui ont dit « oui » à l’invitation d’Amélya. Des jeunes des écoles Montcalm, du Triolet et Le Ber. Léany chantera L’oiseau et l’enfant. Amélya chantera une de ses compositions. Et Florence Breton, qui a aussi reçu un rêve d’enfant, montera également sur scène.

L’organisation de Talents pour rêver a réuni Amélya et Léany. Une adolescente, qui rêve de chanter sur scène, et une fillette, qui rêve aux papillons et aux tortues du Costa Rica. Deux jeunes qui brilleront ensemble lors du spectacle. Mais qui rayonnent déjà au quotidien. Par leur geste et leur joie de vivre.

Pour plus d’information ou pour acheter des billets (15 $ pour les adultes et 10 $ pour les enfants de 12 ans et moins) : amelya.nolet19@hotmail.com