L’animatrice Maripier Morin
L’animatrice Maripier Morin

Accusée de harcèlement, Maripier Morin s’excuse auprès de Safia Nolin

Accusée de «harcèlement» par l’autrice-compositrice-interprète Safia Nolin, l’animatrice Maripier Morin a présenté ses excuses mercredi après-midi sur son compte Instagram.

L’incident remonterait au printemps 2018, dans un bar montréalais. Selon les allégations publiées sur le même réseau social par Safia Nolin, Maripier Morin lui aurait mordu une cuisse en plus de tenir des propos racistes et sexuellement explicites à son endroit.

«J’étais en peine d’amour et j’avais beaucoup maigri, elle m’a dit que ça m’allait bien. Elle m’a dit qu’elle recevait des messages sur IG disant qu’elle ressemblait à mon ex et elle m’a demandé si ça voulait dire que je la trouvais chaude. Elle me flattait et était à deux pouces de moi et j’étais comme un bloc de glace», a fait savoir Safia Nolin dans une longue publication qui identifiait Maripier Morin à la toute fin.

La musicienne y déplore des propos racistes tenus par l’animatrice par rapport à ses origines algériennes et à la couleur de la peau d’une serveuse. Elle avance aussi avoir été mordue par Morin.

«Elle m’a mordu la cuisse tellement fort que j’ai eu un bleu énorme pendant deux semaines», dénonce-t-elle.

L’autrice-compositrice-interprète Safia Nolin

«C’est pas parce que la personne en question est une femme et qu’elle mesure 4p11 que c’est pas du harcèlement sexuel. Ça fait deux ans que j’essaie de me rentrer ça dans tête. Ces propos restent du harcèlement, peu importe qui le fait vivre à qui», peut-on aussi lire dans la publication.

«Un comportement répréhensible»

Se disant «plutôt assommée» par la situation, Maripier Morin n’a pas nié les allégations. Dans une publication sur Instagram, l’animatrice a tenu à donner sa version des faits.

«Je me souviens moi aussi de ce samedi du mois de mai 2018 où, après un spectacle, je me suis rendue au bar à l’invitation de Safia, indique-t-elle. On était entre amies, on faisait la fête, on lâchait notre fou. Le lendemain, Safia m’a envoyé une photo accompagnée d’un «lol» d’une marque que je lui aurais faite sur la cuisse. Ce n’est que quelques jours plus tard, lorsqu’elle m’a envoyé une nouvelle photo de la marque, que j’ai alors réalisé que j’aurais eu un comportement répréhensible. Je m’en suis immédiatement excusée.»

Disant tenir Safia Nolin en haute estime, Maripier Morin a réitéré ses excuses mercredi sur Instagram. «Je n’aurais pas su lire ou comprendre la limite que j’aurais pu franchir. Si tel fut le cas, je m’excuse encore et je suis toujours profondément désolée. Jamais au grand jamais je n’aurais voulu prendre avantage de notre proximité, mais je suis consciente qu’il n’y a que moi qui ressent cela», a-t-elle écrit.

«À la suite de sa publication d’hier, j’ai tenté de communiquer avec Safia pour en parler, a ajouté Morin. Elle n’était pas à l’aise de le faire et je respecte son choix. Dieu sait qu’il m’est arrivé d’en vivre des situations d’excès et d’abus de la part de certaines personnes. C’est déplorable de réaliser qu’il m’est arrivé d’être l’une de ces personnes ce soir-là. J’en suis profondément désolée de la situation.»

Safia Nolin a décliné notre demande d’entrevue, mercredi. Il n’a pas non plus été possible de nous entretenir avec Maripier Morin.