La MRC des Sources a tenu des États généraux de la culture en prévision du renouvellement de sa politique culturelle

300 pistes de solution orienteront la future politique culturelle

En vue de du renouvellement de sa politique culturelle, la MRC des Sources a tenu des états généraux de la culture afin de prendre le pouls de la situation de la région. Cette journée de discussion a mené à plus de 300 pistes de solution qui orienteront la future politique.

L’événement a réuni environ 90 personnes au Camillois de Saint-Camille. Parmi celles-ci, on retrouvait des artistes, des élus de même que des représentants du ministère de la Culture.

La MRC a ainsi mis sur pied un groupe-conseil, de concert avec une firme de consultants, afin de dégager les enjeux culturels de la région.

« La MRC des Sources a été l’une des premières à se doter d’une politique culturelle en 1995. La culture joue un rôle majeur dans l’identité de notre région », explique Pierre Therrien, préfet suppléant de la MRC des Sources et maire de Saint-Adrien.

Trois sujets ont été portés à l’ordre du jour : la création et la formation, la diffusion ainsi que l’entrepreneuriat culturel.

« Au final, ce sont environ 320 pistes de solution qui ont été lancées. On les recoupera à une vingtaine puis à environ cinq grandes orientations pour la politique », souligne M. Therrien.

Certaines idées sont ressorties du lot. « Il y a un désir d’implication et de communication entre les différentes sphères de la culture. Les différents acteurs veulent aller plus loin. On a ainsi soulevé l’idée de faire une rencontre de bilan annuel en culture. »

L’accélération technologique a aussi fait l’objet de plusieurs réflexions de la part des participants qui estiment qu’il est nécessaire de suivre le courant.

Seconde rencontre

Après avoir jeté les premières lignes de la nouvelle politique culturelle, la MRC tiendra une autre rencontre citoyenne afin de confirmer que les préoccupations émises ont bien été saisies et que les objectifs s’articulent dans la bonne direction.

« La MRC des Sources veut avant tout appuyer le développement culturel sous toutes ses formes », indique Pierre Therrien.

Si tout se passe bien, la politique culturelle sera lancée à l’automne.