Deux artistes du Cirque Eloize ont donné un aperçu de Cirkopolis, présenté à Victoriaville le 23 mars

165 rendez-vous au programme du Carré 150

Avec une offre de plus de 165 rendez-vous, Diffusion Momentum a lancé sa deuxième programmation au Carré 150, une ampleur jamais vue à Victoriaville.
« Ça ne fait que s'accentuer. Jamais nous n'avons offert autant de représentations. Si cela a été possible, c'est parce que ça va très bien aux guichets. Le public est au rendez-vous, il aime ce qu'on lui offre. On en a pour tous les goûts », affirme la porte-parole de l'organisme de diffusion, Kateline Grondin.
C'est cette année que les Victoriavillois s'apercevront réellement de l'impact du Carré 150 sur l'offre en divertissement : on présentera dans le nouveau lieu de diffusion culturelle Cirkopolis du Cirque Eloize, une production à grand déploiement qui nécessite une scène professionnelle et beaucoup de dégagement.
« Ça faisait longtemps qu'on voulait avoir ça chez nous, mais le devis technique est imposant. Cirkopolis nécessite la participation d'une douzaine d'artistes. On y retrouve de la danse, du théâtre et de la gymnastique. C'est impressionnant », commente Mme Grondin.
La saison 2016-2017 du Carré 150 sera également marquée par la présentation de plusieurs pièces de théâtre, dont Isabelle de Fabien Dupuis, ainsi que par une série de spectacles de danse, dont un mettra en vedette Louise Lecavalier.
Courir des risques
Ancienne chanteuse de blues, la directrice artistique du Carré 150, Roxanne Genest, se fait un devoir d'offrir une scène aux artistes de la relève tout en donnant à un public plus ouvert des opportunités de découvertes.
On retrouvera ainsi trois séries de concerts bien définis qui représenteront des risques plus ou moins grands. Comme leur nom l'indique, les Rendez-vous de la relève mettront en vedette cinq artistes de la région qui gagnent à être connus, alors que la scène Un cinq zéro est réservée aux artistes émergents dont Orange O'Clock, Safia Nolin et Radio Radio.
Plus accessible, la troisième série présente des artistes d'ici et d'ailleurs ayant fait leurs preuves comme Éric Lapointe, Plume Latraverse et Gregory Charles.
Alexandre Barrette
L'animation de la soirée de lancement a été confiée à l'humoriste Alexandre Barrette. L'animateur de Taxi payant s'est adonné à ce qu'il fait le mieux : faire rire la foule. Il a notamment noté que la salle principale du Carré 150 n'avait pas de rangée « I ». Un fait assez inusité.
Ce sont par la suite succédé sur scène la Drummondvilloise Brigitte Boisjoli, qui a offert un aperçu de son spectacle country, le Plessisvillois Gilbert Bélanger, Susie Arioli, Huu Bac Quach, Matt Holubowski, Julien Tremblay, trois des quatre filles de Barrières Shop, Noël 1933, Fabien Dupuis et deux des artistes de Cirkopolis. Le spectacle a duré plus de trois heures.