Pour souligner les 100 ans du Club Rotary de Sherbrooke, l’historien et rotarien André Tessier (à droite) a signé le livre Au service de l’humanité à Sherbrooke. Il est ici en compagnie de François Bouchard, président du Club Rotary de Sherbrooke.

100 ans d’entraide dans un livre

Pour célébrer son 100e anniversaire, le Club Rotary de Sherbrooke propose son propre livre d’histoire, intitulé Au service de l’humanité à Sherbrooke depuis 1919. L’historien et auteur André Tessier a travaillé d’arrachepied sur une période de cinq ans en vue d’offrir aux Sherbrookois une partie leur mémoire.

« Car dans ce livre, il y a une partie de l’histoire de la ville de Sherbrooke, vue à travers l’engagement des gens. On peut y retrouver des événements qui se sont passés dans les chambres des commerces ou sur le plan municipal », souligne François Bouchard, président du Club Rotary de Sherbrooke.

La mission du club? Aider son prochain. C’est donc en 1919 que plusieurs gens d’affaires se sont rencontrés pour aider la communauté sherbrookoise. À l’époque, il s’agissait d’apporter un soutien aux personnes atteintes de la tuberculose ou autres maladies courantes. Encore aujourd’hui, c’est la même formule : des hommes et des femmes d’affaires s’unissent pour servir la communauté.

Rappelons que plusieurs pays ont leur Club Rotary. C’est en 1905 que l’avocat Paul Harris a fondé le premier club à Chicago.

Dans les dernières années, le club est venu en aide notamment à Autisme Estrie, à la Grande Table et à plusieurs autres organismes. En plus de tenir depuis plus de 40 ans la Foire du livre qui finance en partie ses activités.

« On fait 80 pour cent de notre financement avec la Foire du livre », informe François Bouchard, en précisant que l’activité-bénéfice consiste à vendre des livres à moindres coûts pour ensuite redonner cet argent aux organismes dans le besoin.

Récemment, le club Rotary a offert neuf lits à la fondation Autisme Estrie. « On est même allés les visiter. Ça nous a permis de voir ce que l’on fait. On aime ramasser de l’argent dans les collectes de fonds, mais on aime aussi voir les résultats », souligne fièrement le président.

100 pages d’histoire et d’accomplissements

Ce petit livre d’à peine 100 pages fera voyager le lecteur à travers les années avec plusieurs images et histoires. André Tessier, en plus d’avoir rencontré en entrevue de nouveaux et d’anciens membres du Club Rotary de Sherbrooke, a fouillé dans les archives de la Société d’histoire de Sherbrooke et dans les journaux.

« Ce livre, je l’ai écrit pour les rotariens. Je veux qu’ils se reconnaissent dans l’œuvre. Ensuite, je voulais illustrer ce que c’est, être un rotarien, ce qu’il fait. Je voulais aussi expliquer ce qu’on fait à l’international et en région », explique l’historien.

Bien que le livre traite de plusieurs moments marquants de l’histoire du club, il n’est pas écrit en ordre chronologique. L’auteur voulait surtout montrer l’évolution du club en rappelant ses aboutissements.

« On voulait surtout quelque chose qui était agréable à lire et qui représente les membres », précise François Bouchard.

Le livre se vend au coût de 20 $. Pour en faire l’achat, il faut contacter un membre du club Rotary de Sherbrooke.