Zones de glissements de terrain: séance d'information dès ce soir

La Ville de Sherbrooke amorce ce soir sa tournée de six séances d'information et de consultation publique au sujet des zones potentiellement exposées aux glissements de terrain.
Tous les citoyens concernés ont été avisés de l'horaire des séances dans une lettre qui leur a été personnellement acheminée. Ces résidants sont ceux qui possèdent un terrain se trouvant en tout ou en partie dans une zone exposée aux glissements de terrain.
« Les rencontres permettront de connaître l'origine de la désignation des zones à risque et sa portée. Nous répondrons aussi aux questions sur les normes applicables qui sont en vigueur depuis 2008. Il s'agira d'un moment privilégié pour effectuer une remise en contexte et donner des éclaircissements », explique Danielle Gilbert, directrice du Service de planification et de développement urbain à la Ville de Sherbrooke.
Cartographie révisée
La Ville avait amorcé cet automne une révision de la cartographie, considérée imprécise jusque-là. « La cartographie pour 85 zones a été révisée avec de nouvelles normes, ce qui a permis de réduire ou même de retirer certaines zones des endroits à risque. Nous avions prévu étudier une soixantaine de zones, mais l'efficacité de nos outils nous a permis d'en faire plus », ajoute Mme Gilbert.
Ce seront 200 autres zones qui devraient être révisées en 2014, ce qui permettrait de couvrir l'ensemble du milieu urbain de la ville. « Mais il y a des propriétés qui vont continuer d'être concernées et qui devront appliquer le cadre de prévention lorsque les propriétaires voudront faire des travaux. Dans la majorité des cas, nous confirmons la possibilité d'effectuer ces travaux. »
La Ville prévoit aussi créer un mécanisme pour « habiliter un citoyen qui remet en question la désignation de sa propriété et qui apporte des mesures concrètes de devancer la vérification de certaines zones ».
Règlements à venir
Mme Gilbert précise que les changements apportés aux différentes zones déjà étudiées « deviendront effectifs par l'adoption d'un règlement dans les prochaines semaines ».
La séance d'information de ce soir concerne l'arrondissement du Mont-Bellevue. Elle commencera à 19 h au 600 de la rue Thibault. Danielle Gilbert incite les citoyens à se présenter à la rencontre de leur propre arrondissement, autant que possible, puisque les présentations ont été adaptées à chacun des secteurs.
Des rencontres sont prévues le 24 février à 19 h 30 pour l'arrondissement de Rock Forest-Saint-Élie-Deauville, à 17 h le 25 février pour Lennoxville, et à 19 h le 26 février pour Brompton et le 27 février pour Fleurimont et Jacques-Cartier. Tous les détails sont publiés en ligne à ville.sherbrooke.qc.ca/glissementdeterrain/.