Yves Bolduc M.D.

Quand il ne te reste plus que le refuge de tes proches pour échapper aux railleries, t'es mieux de plier bagages. Autrement, la politique finit par t'achever aussi comme personne.
Le Dr Yves Bolduc retourne à la pratique médicale, lui qui remplissait le quota de 1500 patients que le gouvernement veut implanter même du temps où il cumulait les doubles fonctions de député et de médecin de famille. Quand on a été parrain de la «méthode Toyota » en santé, on s'y connait en performance...
À lire dans La Tribune de vendredi.