Windsor: les raisons du renvoi du directeur des pompiers demeurent inconnues

Les pompiers de Windsor et Val-Joli attendent toujours des explications quant aux raisons qui ont mené au renvoi du directeur de la Régie intermunicipale des incendies de la région de Windsor, Bernard Ouellet. Ce dernier a dû quitter son poste mercredi, deux jours après été mis à la porte par le conseil d'administration de la Régie, sans explication.
« Il n'y a absolument rien de nouveau dans le dossier. On est au même point. Présentement, il n'y a plus de direction au service d'incendie de Windsor, mais on a donné le mot d'ordre à nos membres de continuer d'assurer le service aux citoyens. S'il survient un événement, ils vont prendre le commandement au besoin », a laissé savoir le conseiller syndical pour le SPQ de la section locale Windsor, Sylvain Piteau.
Du côté du conseil d'administration, on soutient que c'est à l'ancien directeur de décider s'il souhaite partager publiquement les raisons qui ont mené à son renvoi. Les membres du conseil d'administration ont déjà tenu une réunion mercredi soir à ce sujet. « On a discuté de la solution de rechange. On a d'autres rencontres de prévues. », a commenté David Fournier.
Le SPQ-Windsor s'est dit mécontent du renvoi de M. Ouellet. Les pompiers craignent que la recherche d'un nouveau directeur retarde les négociations devant mener à leur première convention collective. En assemblée, ils ont voté en faveur d'« un déclenchement de moyens de pression au moment opportun ».