Charles-Olivier St-Cyr

Vol 920: Charles-Olivier a atteint le paradis

Fraîchement rentré à Victoriaville, après sept semaines à parcourir le monde, Charles-Olivier St-Cyr avait encore de la difficulté à trouver les mots pour décrire son expérience à bord de la téléréalité Vol 920.
« J'ai l'impression d'en avoir manqué un bout. J'ai été loin de la réalité pendant trois mois. C'était le paradis. C'est dur de revenir à la réalité », confie-t-il.
Même s'il a dû quitter l'aventure à deux semaines de la grande finale sur le réseau TVA, l'intervenant social de profession ne conserve aucune amertume. Avant de prendre son vol, il s'était fait un point d'honneur de demeurer lui-même et de ne pas utiliser de paroles ou faire de gestes qu'il ne pourrait expliquer à son retour. Au final, son honnêteté et sa loyauté lui ont peut-être coûté le grand prix.
« C'est certain qu'on va tous là dans le but de gagner, mais je voulais en sortir la tête haute. Avoir joué de stratégie et m'être rapproché de certaines personnes, j'aurais probablement pu continuer jusqu'à la neuvième semaine, mais gagner, c'est relatif et propre à chacun. J'estime sortir de là gagnant », maintient-il.
Le retour à la vie normale s'annonce ardu pour le jeune homme de 26 ans. Il surfe présentement sur « un gros buzz » et reçoit une tonne de messages positifs. Il devra toutefois se trouver un nouvel emploi, son dernier contrat ayant pris fin en août, et il poursuivra sa recherche de l'âme soeur.
« Je l'ai su dès le début que je n'allais pas vivre d'expérience amoureuse à la télévision. Pour demeurer fidèle à moi-même, il aurait fallu que je sois pas mal sûr de la relation », conclut-il.