Vieux Clocher: les nouveaux proprios discrets sur leurs projets

Les nouveaux propriétaires de l'ancien Vieux clocher de Sherbrooke avaient très peu à raconter, hier, concernant le projet qu'ils caressent.
Se présentant comme un comptable, Mario Vaillancourt laisse entendre que l'ancienne église, qui ne sert plus au culte depuis 20 ans, ne présente aucun intérêt pour lui. «C'est le terrain qui m'intéresse», déclare-t-il. D'ailleurs, selon une source proche du dossier, l'immeuble pourrait finir sous le pic des démolisseurs. M. Vaillancourt ne dément pas cette information et confie plutôt que ce «ne sera pas lui qui posera un tel geste».
Il estime cependant que ce qui surviendra ne regarde pas le public, considérant que l'édifice est désormais entre les mains de propriétaires privés.
À ce sujet, le comptable a affirmé à La Tribune qu'il ignorait jusqu'à hier que l'ancien Vieux clocher de Sherbrooke avait été une église dans le passé. «Je ne suis pas originaire de la région», a-t-il fait valoir.