Bernard Sévigny

Verglas et projet de réforme: Sévigny se défend

Malgré l'opposition d'un groupe de citoyens de Brompton et la sortie du député de Saint-François Réjean Hébert, le maire Bernard Sévigny déposera tel que prévu son projet de réforme des arrondissements lundi lors de la séance du conseil. Pas question donc de laisser tomber son idée de réduire le nombre d'arrondissements à quatre et celui des élus à 12.
« J'ai une promesse à tenir. J'ai pris un engagement et je vais le respecter. C'est pour cela que je fais de la politique. Il y aura un processus de consultation qui durera un mois. Reste à savoir quelle option on choisira. On est évidemment ouverts aux suggestions et on verra si des ajustements devront être apportés. »
Constamment au bout du téléphone
En ce qui concerne son absence durant l'épisode de verglas du temps des Fêtes, le maire de Sherbrooke assure qu'il a rempli son rôle : « J'étais peut-être à l'extérieur de la ville avec ma famille quelques jours durant les Fêtes, mais j'étais constamment au bout du téléphone, en communication directe avec les autorités et les personnes responsables. Des gestionnaires avaient à prendre des décisions et j'ai toujours eu mon mot à dire afin d'approuver ou désapprouver certaines initiatives », explique M. Sévigny.
« On s'entend que ce n'était pas non plus une crise majeure, enchaîne-t-il. Il n'y a pas eu 47 morts comme à Lac-Mégantic par exemple. Je comprends que certains citoyens ont pu perdre patience après avoir passé cinq jours sans électricité, mais on devra certainement revoir nos stratégies de communication! »
Texte complet dans La Tribune de samedi.
Abonnement à la version électronique: