Utiliser quoi?

Une autre trouvaille du Sherbrookois Simon Castonguay, lors d'un voyage à Hampton Beach l'été dernier.
Hormis les traits d'union semés au gré du vent, les auteurs de cette traduction française n'ont sûrement pas imaginé qu'ils feraient carrément fuir les baigneurs, en leur demandant « d'enliver huile et lotion avant d'utiliser la pisce ».
Non, merci, sans façon! On va juste se faire bronzer finalement...
 
Ne manquez pas la chronique Séance d'orthographe tous les vendredis dans La Tribune.
Vous avez croqué des perles de toutes sortes? Vous pouvez nous les faire parvenir à l'adresse suivante : steve.bergeron@latribune.qc.ca.